Intermarché et Casino renouent une alliance, Auchan (pour l’instant) esseulé

15 avril 2021 - Benoît MERLAUD

Trois ans après leur séparation, Intermarché et Casino reforment une alliance aux achats. Les Mousquetaires ont pour cela quitté la centrale européenne Agecore. La dissolution d’Horizon libère Casino et isole Auchan, qui se retrouve en position délicate. 

Intermarché et Casino renouent une alliance

Le feuilleton des alliances entre distributeurs nous offre encore un rebondissement. Les scénaristes de la série ont bien travaillé : depuis le mois dernier, le public était tenu en haleine par le départ des Mousquetaires de la centrale européenne Agecore

On sait aujourd’hui avec qui Intermarché a décidé de convoler. Confirmant une rumeur insistante qui circulait ces dernières semaines, une nouvelle alliance avec Casino a été annoncée dans la soirée du 15 avril. Dans le même temps, la centrale Horizon, qui unissait Auchan, Casino, Metro, Dia et Schiever, est dissoute. 

Or Auchan, pénalisé par ses difficultés commerciales, ne peut pas se permettre de rester esseulé bien longtemps. Faute de croissance à offrir aux industriels, le distributeur devra trouver de nouveaux partenaires pour mutualiser des volumes en négos. Le feuilleton n’est donc pas encore terminé. 

Deux centrales, alimentaire et non alimentaire

Intermarché et Casino, eux, se connaissent déjà très bien. Ils ont été alliés durant quatre ans au sein de la centrale Incaa, avant de se séparer en 2018. Les motifs de leur divorce d’alors n’ont visiblement pas été suffisants pour les dissuader de retenter l’aventure. 

Le partenariat sera effectif à l’automne, pour démarrer les négos annuelles de 2022. Dans le détail, quatre sociétés communes seront créées. 

Une centrale d’achats alimentaire, pilotée par Intermarché, négociera avec les grands industriels pour le compte des deux partenaires en France. Le périmètre fixé concerne les "grandes marques internationales" de PGC, à l’exclusion des PME, des entreprises de taille intermédiaire, des produits trad agricoles et des MDD. 

Une centrale d’achats non alimentaire sera confiée à Casino. Là encore à l’échelle de la France. Elle concernera cette fois les biens techniques, le textile ou la papèterie. 

Vente de datas et services internationaux

Intermarché et Casino vont également mutualiser des prestations de service à destination des fournisseurs. Une régie "retail media" online, en France, commercialisera notamment les datas transactionnelles digitales des deux distributeurs afin de proposer des opérations ciblées aux fournisseurs, en marge des promotions qui continueront d’être négociées séparément par chaque enseigne. Cette vente de datas s’appuiera logiquement sur le savoir-faire de RelevanC, filiale spécialisée de Casino. 

À l’international, enfin, Intermarché et Casino entendent bien profiter de leur association pour facturer divers services aux fournisseurs, à l’échelle de l’Europe ou de l’Amérique latine. 

Les méga centrales dans le viseur des autorités

L’alliance entre Intermarché et Casino est d’emblée signée pour une durée de cinq ans. Périmètre large et durée conséquente : les caractéristiques de ce partenariat en disent long sur la confiance que placent les distributeurs dans ce rapprochement, au moment même où les méga centrales sont plutôt dans le viseur des autorités politiques. 

En février 2021, le gouvernement français a accusé Intermarché d’avoir imposé à des fournisseurs, via Agecore, le paiement d’une dîme simplement pour préserver leur volant d’affaires avec l’enseigne en France. Les prestations facturées par la structure basée en Suisse, elles, se révélant selon l'accusation sans contrepartie économique réelle. 

Depuis, la centrale Agecore a perdu coup sur coup ses deux membres les plus importants, Les Mousquetaires et Edeka. 

Dès sa création en 2018, Horizon, qui rassemblait donc Auchan, Casino, Dia, Metro et Schiever, a fait l’objet d’une enquête de l’Autorité de la concurrence. Mis sous pression, les distributeurs avaient accepté en juin 2020 de réduire le périmètre de leur alliance et de renoncer à négocier ensemble l’achat de certaines familles de produits pour leurs MDD. 

La même Autorité de la concurrence avait ensuite obtenu un résultat similaire, fin 2020, avec l’alliance entre Carrefour et Tesco. 

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois