Delpeyrat innove avec de la charcuterie responsable

11 juin 2021 - Amaury Beautru

Delpeyrat signe deux nouveautés au rayon des jambons crus, un code bio et une référence « engagée », ceci alors que l’activité de salaison vient d’être revendue à la coopérative Fipso.

Au rayon charcuterie sèche, Delpeyrat introduit deux nouvelles recettes de jambon. La nouvelle a de quoi interpeler, car l’entreprise du groupe MVVH (Maisadour, Vivadour et Val de Sèvre holding) vient de céder son activité salaison au groupement d’éleveurs porcins Fipso.

Elle n’a en réalité rien de surprenant, car en salaison, il y a une latence importante entre le moment où une charcuterie est mise en production et celui où elle est vendue. Les pièces de jambons nécessitant plusieurs mois de séchage.

« L’activité salaison à marque Delpeyrat a bien vocation à disparaître, mais pour l’instant nous tenons nos engagements auprès de nos clients », explique Eric Humblot, directeur général du pôle gastronomie de MVVH. Les produits de charcuterie de Delpeyrat vont donc s’arrêter d’ici quelques mois jusqu’à épuisement des stocks et la fin des contrats noués avec les distributeurs pour ne laisser la signature que sur le foie gras et le saumon fumé.

Fipso n’ayant fait l’acquisition que des outils industriels, il ne profite pas de la marque qui reste la propriété de MVVH.

Pour ses nouveautés 2021, Delpeyrat se montre responsable avec deux références : un jambon sec supérieur bio et un jambon des Pyrénées filière engagée.

L’emballage des innovations mentionne l’absence de conservateur, vante une viande d’origine française, obtenue de porcs élevés sans antibiotiques.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois