Bercy s’engage pour sauver les emplois à la Cooperl

21 octobre 2020 - Frédéric Carluer-Lossouarn

A Lamballe (22), au siège de la Cooperl, on ne décolère pas contre la décision de l’Autorité de la concurrence du 16 juillet qui l’a condamné (ainsi que sa filiale Brocéliande) à 35,5 M€ d’amende pour entente sur le prix du jambon entre juillet 2010 et juin 2012.

«Ce jugement est inique et s’appuie uniquement sur des faux nous concernant, accuse Patrice Drillet, président de la coopérative, numéro un français du porc. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour être rétabli dans notre dignité. Nous avons d’ores et déjà fait appel de cette décision.»

Dès sa condamnation, la coopérative avait brandi la menace d’une fermeture d’abattoirs en cas de condamnation définitive. En pleine crise économique déjà destructrice pour l’emploi, le message n’est pas resté sans réaction du côté de Bercy.

« Pérenniser les activités et l’emploi »

Photo : Cooperl

Ce 21 octobre, le ministère de l’Economie et des finances a publié un communiqué prudent mais conciliant. Prudent car en attendant une décision au fond en appel, une éventuelle suspension de l’exécution du paiement de l’amende ne peut être actée que par une décision de justice. «Cooperl Arc Atlantique et Brocéliande entendent déposer une requête auprès du Premier président de la Cour d’Appel de Paris afin d’obtenir le sursis à l’exécution de la décision de l’Autorité de la concurrence», explique Bercy.

En revanche, le ministère a pris des engagements auprès de la Cooperl pour limiter la casse sociale. «A défaut de décision de sursis à exécution, les services compétents de la Direction générale des finances publiques en engageront l’exécution dans des conditions de délai compatibles avec la capacité de remboursement du groupe Cooperl Arc Atlantique, afin que l’amende ne représente pas un risque pour l’activité du groupe et l’emploi de ses salariés. Le groupe peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des finances et de la relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi.»

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LADISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois