En Chine, Auchan a (peut-être) trouvé ce qui va sauver l’hyper

26 avril 2018 - P. Bachelier, en Chine

  • Auchan Shangai (Chine)

    • Le picking par les employés du rayon. Les paniers destinés au picking sont répartis dans différentes zones de l’hypermarché (crèmerie, surgelés, épicerie). Dès qu’une commande tombe, elle est envoyée à l’employé concerné qui s’empare d’un sac et va le remplir dans la foulée.

    • Envoi automatique en réserve. Une fois rempli, le sac est accroché au convoyeur pour être acheminé dans la réserve. Une commande comportant des produits secs, surgelés et frais déclenchera le remplissage simultané de plusieurs paniers.

    • Un drôle de ballet en magasin. Le convoyeur, installé au plafond du magasin, achemine les paniers dans un bruit de cliquetis qui fait lever les yeux lorsqu’il passe au-dessus de votre tête. Les paniers se rejoignent en fin de parcours dans la réserve. Les commandes sont alors regroupées et reconditionnées puis confiées au livreur. Le filet est là pour prévenir toute chute intempestive.

En Chine, Auchan a peut-être trouvé ce qui va sauver l’hyper

Leader de la distribution en Chine, Auchan teste une appli maison pour livrer ses clients en moins d’une heure autour d’un de ses hypers à Shanghai. Une façon d'élargir l'emprise de l'hypermarché puisqu'Auchan cible ici, surtout, le marché en plein boom de la livraison de repas à domicile. Ce créneau représente l’essentiel de l’énorme business de la livraison express, évalué à 27 milliards d'euros (204 milliards de yuans).

Trois opérateurs se partagent le marché chinois avec leurs applis mobile (Ele.me, Mei Tuan, Jing Dong Dao Jia) et une armée de livreurs à scooter. Grâce à la géolocalisation, ces applis indiquent en instantané quels restaurants ou supermarchés sont capables de livrer en moins d’une heure le client dans un rayon de 5 km.

Auchan est présent depuis 2017 sur ces trois plates-formes, via du picking classique en magasins. Mais il teste depuis peu sa propre appli, Auchan Dao Jia (Auchan à la maison) dans son plus gros hyper de Shanghai. Avec le même niveau de service : livraison en moins d'une heure de 5000 codes, essentiellement frais, au prix du magasin. Ce test s’accompagne de la mise en place d’un convoyeur de paniers pour améliorer la productivité du picking.

1 000 commandes par jour

Ce système de convoyeurs permet l’acheminement rapide des commandes depuis différents rayons vers la réserve. Il est déjà utilisé depuis quelques mois dans un hyper voisin RT Mart (l'autre marque d'Auchan Retail en Chine).

L’idée du convoyeur a été reprise à Hema, l’enseigne premium de supermarchés ultra connectés lancée avec succès par Alibaba en 2016. Pour mémoire, en novembre dernier, Alibaba a fait son entrée au capital de SunArt en reprenant l’essentiel des parts détenues par Ruentex, le partenaire historique d'Auchan.

Auchan attend plus de 1000 commandes par jour, un score déjà atteint par l’hyper RT Mart.

A lire dans le numéro de mai de Linéaires

Linéaires mai 2018

Un dossier complet sur la distribution en Chine, pour comprendre pourquoi elle est si révolutionnaire.

- Le rôle des géants de l’internet dans la transformation du retail chinois
- Les retombées pour la distribution française vues par Auchan Retail, numéro un en Chine
- Les magasins sans personnel Auchan Minute
- Comment Carrefour Chine compte rebondir grâce à son accord avec Tencent et Yonghui
- Les concepts hybrides mi-supermarché mi-restaurant
- Les dernières technologies en vogue

Pas abonné ? Commandez le numéro ici.

Ateliers du Drive 2020

9e édition : 29 septembre 2020

NOUVEAUTÉ - 2 formules au choix : 

  • La journée en présentiel le 29.09 à Paris
  • La synthèse vidéo commentée le 02.10

Avec les interventions de : Aurélien Pouzin (Courses U Lyon), Ferdinand Tomarchio (Monoprix), Jonathan Mélis et Nicolas Paepegaey (Intermarché).

Découvrez le programme et inscrivez-vous en ligne