Alibaba investit dans la filiale d'Auchan en Chine

20 novembre 2017 - B. Merlaud

Alibaba investit dans la filiale d'Auchan en Chine

Auchan change de partenaire principal en Chine avec l'arrivée d'Alibaba au capital de sa filiale. Le géant mondial du e-commerce va enrichir l'offre de services des magasins physiques d'Auchan.

Les différentes marketplaces thématiques d'Alibaba (non alimentaires) ont réalisé l'an dernier l'équivalent de 547 milliards de dollars de volume d'affaires. Un montant colossal de transactions, réalisées pour l'essentiel en Chine, qui a permis au e-commerçant de facturer 23 milliards de dollars (son "vrai" chiffre d'affaires).

Auchan a assis son développement en Chine en créant un joint-venture, baptisé Sun Art, avec le groupe taïwanais Ruentex. Alibaba annonce ce 20 novembre son intention d'investir 2,9 milliards de dollars dans Sun Art, en rachetant la plupart des actions détenues par Ruentex.

A l'issue de la transaction, Auchan détiendra 36,18% du capital de Sun Art (mais une large majorité dans la holding de tête), Alibaba possédant 36,16% des parts et Ruentex 4,67%.

"Alibaba n'a pas choisi Sun Art par hasard"

Sun Art se présente comme un des leaders de la distribution alimentaire en Chine. La société dispose d'un parc de 446 hypermarchés dans le pays, sous enseignes RT Mart ou Auchan. Elle exploite aussi deux "superstores" (hypers de moins de 5000 mètres carrés) et 44 petits magasins automatiques Auchan Minute. Sun Art a réalisé l'équivalent de 15 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'an dernier.

"Alibaba n'a pas choisi Sun Art par hasard, se félicite Wilhelm Hubner, président du directoire d'Auchan Holding et directeur général d'Auchan Retail. Réunir des partenaires majeurs du commerce mondial, leaders en Chine du commerce physique et du commerce digital, nous permettra d'offrir à des centaines de millions de consommateurs chinois une expérience d'achat intégrée et d’excellente qualité."

"Le groupe Alibaba se réjouit de pouvoir dessiner le commerce de demain aux côtés de ses nouveaux partenaires, ajoute Daniel Zhang, directeur général d'Alibaba Group. Les magasins physiques sont incontournables dans le parcours de courses des consommateurs. A l’ère du digital, ils doivent être enrichis par des services personnalisés grâce aux nouvelles technologies de traitement des données."

Le cobranding des magasins en question

Cette alliance entre Auchan et Alibaba n'a pas pour objectif d'étoffer l'assortiment non alimentaire des magasins. On ne verra pas, par exemple, de corners Tmall (l'une des plates-formes les plus populaires d'Alibaba) en rayon. La question d'un cobranding des magasins, elle, n'est pas encore tranchée.

"Ce rapprochement doit nous permettre de réussir la transformation digitale de Sun Art, glisse Ludovic Holinier, président d'Auchan Retail Chine et directeur général de Sun Art. En digitalisant les lieux de vente, les produits, les process. En personnalisant davantage les services proposés, parce que nous connaîtrons mieux nos clients. Et en étant capables de livrer l'ensemble des courses alimentaires et non alimentaires aux 600 millions d'habitants situés aujourd'hui à moins de trois kilomètres d'un de nos magasins."

Le vaste plan "New Retail" d'Alibaba

Pour Alibaba, cet investissement auprès d'Auchan fait partie d'un plan plus large de développement baptisé "New Retail". Car le géant du e-commerce se lance dans le "brick and mortar" en multipliant les approches.

Depuis 2015, il expérimente sa propre chaîne de supermarchés sous l'enseigne Hema. Une vingtaine de points de vente, à date, qui poussent loin les curseurs en matière de parcours client connecté.

En 2016, Alibaba a pris des parts au capital de Suning, une chaîne chinoise de magasins d'électronique et d'électroménager. Début 2017, il a aussi noué un partenariat avec un autre poids lourd chinois de la distribution, le groupe d'Etat Bailan (grands magasins, centres commerciaux, supermarchés, proximité). Puis il a pris en juin 18% de Lianhua, une filiale de Bailan consacrée à la distribution alimentaire.

A l'été 2017, Alibaba a ensuite annoncé son intention de franchiser 10.000 magasins de proximité en un an sous l'enseigne Tmall. 500.000 points de vente bénéficient déjà, par ailleurs, des immenses bases de données du e-commerçant, de son expertise en matière de relation clients, de gestion de stocks ou de son système de paiement électronique.

L'an prochain, Alibaba devrait également ouvrir un premier centre commercial à son nom en Chine. Autant d'initiatives qui n'entrent pas dans le périmètre de l'association avec Auchan, centrée sur Sun Art.

1 milliard de dollars en 2 minutes

Le 11 novembre dernier (une journée qui est aux Chinois ce que le Black Friday est aux Américains), les ventes réalisées sur les différents sites d'Alibaba ont atteint le montant record de 25 milliards de dollars en 24 heures.

Dès minuit, la validation de tous les paniers préenregistrés a permis de générer le premier milliard de dollars de ventes en seulement deux minutes et une seconde !

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois