531 millions d’euros de pertes pour Carrefour : Bompard justifie son plan

1 mars 2018 - E.R

Comme annoncé lors de la publication des résultats du quatrième trimestre 2017, Carrefour a vu son résultat opérationnel courant (ROC) chuter de 14,7% en 2017 (contre une baisse de 3,8% en 2016) à 2 milliards d’euros. En France, le ROC se rétracte encore plus lourdement à –32,9 %. Le résultat net plonge dans le rouge avec une perte de 531 M€ enregistrée en 2017 contre un bénéfice de 746 M€ d’euros en 2016. La croissance du chiffre d’affaires en comparable (hors essence et effet calendaire) ralentit également. Elle progresse de 1,6 % seulement contre 3 % l’an dernier. Plombée par une intensification de la concurrence, conduisant à un recul du CA en France (-0,1 %), et par les contre-performances de l’enseigne en Asie (-4,4 %).

Cessation des ex-Dia avant la fin de l'année

« Ces résultats confirment l’urgence de mettre en place un plan de transformation puissant », a déclaré Alexandre Bompard lors de la conférence téléphonique qui a suivi la publication des résultats. Le dirigeant a notamment insisté sur la nécessité de réduire la structure des coûts, d’améliorer la compétitivité et la productivité du groupe. Pour cela, Alexandre Bompard a réaffirmé sa volonté de finaliser, d’ici la fin de l’année, le plan de départ volontaire prévoyant la suppression de 2 400 postes sur un effectif total de 10 500 salariés en France. L’échéance de fin 2018 est également en ligne de mire du PDG pour la cessation de 273 ex-magasins Dia. « La recherche d’acquéreurs est actuellement en cours », assure Alexandre Bompard.

Prêt à réagir à l'attaque de Leclerc sur Paris

Mais l’ex-dirigeant de Fnac-Darty tient également à rappeler les ambitions de déploiement du groupe sur le digital avec la volonté de « construire un modèle omnicanal de référence ». 2018 devrait être une année charnière avec le lancement de la plate-forme e-commerce unique Carrefour.fr et la mise en service de 170 nouveaux drives en France. L’enseigne accélère également sur la livraison à domicile avec le déploiement d’un service de livraison en une heure dans 10 nouvelles agglomérations. Et alors que Casino renforce ses services de livraison à Paris et que Leclerc attaquera la capitale au printemps avec « Leclerc chez moi », Carrefour se dit prêt à réagir : « Nous travaillons dur pour mettre en œuvre une proposition attrayante pour nos clients parisiens. Pour cela, nous nous appuierons sur notre réseau d'entrepôts autour de Paris et sur la forte densité de nos magasins au sein de la capitale », argumente Alexandre Bompard.

Enfin, le PDG a insisté sur l’importance de refondre et développer l’offre de Carrefour en produits frais et bio. « Je suis convaincu que promouvoir une meilleure qualité alimentaire n’est pas une simple question de communication, c’est une évidence ! »

CA HTEvolutionROC/CAEvolution du ROC
France35 835 M€- 0,1 %1,9 %- 32,9 %
Autre Europe21 112 M€+ 5,1 %3,2 %- 4,9 %
Amérique latine16 042 M€+ 10,6 %4,5 %+ 0,6 %
Asie 5 907 M€- 4,4 %0,1 %n.a.
Total groupe78 897 M€+ 2,9 %2,5 %- 14,7 %

Chiffre d’affaires HT et résultat opérationnel courant (ROC) en 2017.
* variation changes courants
Source : Carrefour

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois