Lobodis, 1er torréfacteur français avec le statut d’entreprise à mission, affiche ses objectifs

22 novembre 2021 - Florent HOFMANN

Le torréfacteur Lobodis devient entreprise à mission et s’engage en multipliant les actions environnementale et sociale.

Depuis sa création en 1988, Lobodis est engagée en faveur d’enjeux environnementaux et sociaux. La PME bretonne évolue et devient aujourd’hui le premier torréfacteur français à adopter le statut d’entreprise à mission. « Nous sommes engagés dans l’âme. Lobodis souhaite prendre soin des hommes et de la planète, avec passion et émotion », déclare Frédéric Lerebour, directeur général de la société.

Prendre soin des hommes figure dans l’ADN de la PME dont la production est assurée par des personnes en situation de handicap. Elles sont 50, membres de l’Esat « CAT Notre Avenir », soit l’équivalent de 25 emplois à temps plein. 30 personnes valides complètent l’effectif. Lobodis met également en place un projet de formation et de développement de compétences. À l’échelle locale, la société multiplie les partenariats de proximité et encourage à proposer des stages pour les personnes handicapées.

5.000 producteurs, répartis dans 14 pays

Pour le torréfacteur, la mission sociale passe aussi par un achat responsable et un sourcing durable. Il travaille avec 25 coopératives, réparties dans 14 pays, soit environ 5.000 producteurs avec lesquels il s’engage sur le long terme : une dizaine d’années en moyenne et jusqu’à 28 ans pour le plus vieux partenariat.

Dans ces relations durables, l’entreprise s’investit pour trouver des financements, accompagner les projets et aider au développement des petits producteurs. La PME s’engage à acheter le café à un prix rémunérateur et applique les standards Fairtrade Max Havelaar.

En Colombie, le torréfacteur est membre de l’association Espoir d’enfant. « L’objectif est d’offrir un avenir aux enfants les plus démunis en les formant au métier de caféier », explique Frédéric Lerebour.

Réduire l’impact environnemental

Cet ancrage local, Lobodis veut aussi s’en servir pour préserver la planète. La société bretonne participe à une mutualisation des transports dans le but de limiter les déplacements de camions. « Notre ambition est d’appliquer ce même principe au transport maritime à l’international », ambitionne Frédéric Lerebour.

En parallèle, la PME s’active sur le recyclage des consommables et des déchets, ainsi que sur l’éco-conception des emballages. Lobodis tente de réduire l’empreinte environnementale liée à la production du café de l’autre côté de l’Atlantique, au Pérou, avec des actions telles que la lutte contre la déforestation.

Création d’un Comité de mission

Pour suivre l’évolution et améliorer toutes les démarches, les pratiques et la qualité des produits, un Comité de mission a vu le jour. Pour Frédéric Lerebour, il représente « l’opportunité de prendre du recul et d’avoir un vrai regard sur les pratiques de l’entreprise. »

Constitué de membres du personnel de Lobodis et de l’association Notre Avenir, ce comité accueille également le groupe Ricardo, actionnaire de la PME.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois