Lidl signe avec Savencia, Lactalis et Sodiaal pour le prix du lait

1 mars 2022 - Agathe Lejeune

Sur le Salon de l’agriculture, difficile de rater le stand impressionnant de Lidl, seul acteur de la grande distribution présent. La manifestation est l’occasion de rappeler ses engagements en faveur du monde agricole. En particulier envers les éleveurs laitiers.

Ainsi, pour la quatrième année consécutive, Lidl conclut des accords sur le prix du lait avec Lactalis, Savencia et Sodiaal. L'enseigne signe avec Lactalis pour les marques Président, Lactel, La Laitière et les MDD (Milbona, Envia, Chêne d’argent), soit l’équivalent de plus de 220 millions de litres. La rémunération des producteurs pour ces PGC en France est fixée à 385 € les 1.000 litres de lait prix de base (410 € toutes primes incluses), c’est-à-dire 15 euros de plus que l’an dernier. 

"Cet accord confirme l’engagement de nos deux entreprises pour une meilleure valorisation du travail des producteurs de lait partenaires et pour un accompagnement dans la prise en compte de la hausse des coûts de production agricoles et industriels", assure Jean-Marc Bernier, directeur général de Lactalis France.

De la transparence

Par ailleurs, Lidl s’engage avec Savencia sur les marques nationales (St Môret, Bresse Bleu, Fol Epi, Caprice des Dieux…) pour un volume estimé à 130 millions de litres. La rémunération des éleveurs se situe entre 374 € et 383 € les 1.000 litres prix de base en fonction des régions, soit 401 € primes incluses. 

"Dans le contexte inflationniste inédit qui frappe notamment l’énergie, le transport et l’emballage, nous avons aussi constaté la volonté de Lidl d’entendre, autant que possible, la réalité économique des transformateurs", se félicite Antoine Autran, directeur général Europe de l’Ouest Savencia. 

Enfin, chez Sodiaal (Candia, Entremont, Yoplait…), le montant payé aux éleveurs atteint 395 € prix de base (410 € primes comprises) pour les marques nationales et les MDD vendues chez Lidl. Une somme que Sodiaal, tout comme Lactalis et Savencia, promet de reverser en toute transparence aux producteurs. L’accord porte sur un peu plus de 22 millions de litres par an. 

"J’ai la ferme conviction que la base de saines relations et d’une rémunération plus juste pour l’élevage est basée sur la transparence. Nous avons un rôle à jouer dans la revalorisation du travail des agriculteurs", défend Michel Biero, directeur exécutif achats Lidl France.

Salon de l'agriculture Michel Biero Lidl Lactalis Jean-Marc Bernier

Jean-Marc Bernier, directeur général de Lactalis France et Michel Biero, directeur exécutif des achats de Lidl France, entourés des organisations de producteurs. 

 

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois