Lactalis ne connaît pas la crise

18 mai 2021 - Agathe Lejeune

Numéro 1 mondial des produits laitiers et troisième collecteur de lait au monde, Lactalis (Président, Galbani, Lactel) a vu son chiffre d’affaires grimper de près de 6% en 2020, pour atteindre 21,1 Mds€.

Malgré la pandémie, l’entreprise a collecté 21,7 milliards de litres de lait l’an dernier (+8%) – dont un quart en France – et assure avoir versé 800 M€ de revenus supplémentaires à ses producteurs de lait. 
« Contrairement à nos concurrents, nous avons réussi à stabiliser le prix du lait payé aux éleveurs en 2020, se félicite Emmanuel Besnier, le PDG de Lactalis. Nous sommes les seuls parmi les grands laitiers en France à avoir intégré les coûts de production dans nos formules d’indexation. » L’an dernier, selon le groupe, le lait a été payé par Lactalis 369 € les 1.000 litres en moyenne, tous laits de vache confondus, contre moins de 358 € pour Sodiaal, Savencia ou Agrial. 

12e groupe alimentaire au monde

Les perspectives sont particulièrement bonnes pour cette année. « Le prix du lait payé aux producteurs en France devrait augmenter significativement en 2021, avance Emmanuel Besnier. Non pas grâce aux produits de grande consommation vendus dans nos rayons – les négociations avec les enseignes ne permettront pas de justifier cette hausse – mais parce que le marché mondial redevient favorable. » De fait, 80% du chiffre d’affaires de la multinationale est réalisé hors de France.

Pour continuer sur sa lancée, le groupe mise sur l’innovation comme l’internationalisation de ses marques. Parmi les lancements récents chez nous figurent la feta Greco ou Lindahl’s sur le créneau de l’ultra-frais santé. 
A l’étranger, Lactalis poursuit ses acquisitions. Après la division yaourt de la coopérative canadienne Ultima Foods (180 M€ de CA) et sous réserve de l’approbation des Autorités de la concurrence, le Mayennais met la main sur le Brésilien Cativa (360 millions de litres de lait en 2020), sur le Hollandais Leerdammer (500 M€ de CA) détenu jusqu'alors par Bel et sur l’activité fromages de Kraft (1,5 Md €) aux États-Unis. De quoi conforter sa position de 12e groupe alimentaire au monde. 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois