L’influenza aviaire remonte en « risque élevé »

10 novembre 2022 - Frédéric Carluer-Lossouarn

La menace de l'influenza aviaire est remontée d'un cran en France. Photo : Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr.

Les professionnels de la volaille le pressentaient depuis des semaines : la menace de l’influenza aviaire ressurgit en France. Dans un arrêté publié au Journal Officiel ce 10 novembre, le niveau de risque est repassé de «modéré» à «élevé» sur l’ensemble du territoire métropolitain. Avec à la clé un reconfinement général des volailles.

Selon le ministère de l’Agriculture, au 8 novembre, 49 foyers en élevage avaient été confirmés depuis le 1er août dernier. Les cas dans la faune sauvage sont également nombreux et en augmentation.

Dans l’attente d’un vaccin

A quelques semaines des fêtes de fin d’année, une potentielle nouvelle vague massive d’abattages préventifs dans les zones touchées serait catastrophique pour de nombreuses filières, notamment celle du canard.

Le secteur a déjà été fortement ébranlé par la précédente flambée épidémique en début d’année. Au total, près de 22 millions d'animaux (palmipèdes et volailles) ont été abattus en France entre août 2021 et mai 2022. Les éleveurs attendent avec impatience la concrétisation des recherches sur un vaccin, actuellement menées à l’échelle européenne.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois