Brocéliande tente à son tour un «saucisson» sans boyau

10 mars 2021 - Amaury Beautru

Brocéliande introduit sur le marché de la charcuterie une innovation qui se rapproche d’un saucisson, sans pouvoir en porter le nom. Parce qu’elle est élaborée sans boyaux, cette spécialité ne répond pas au code des usages de la profession. Le « P’tit nu », c’est son nom, forme un pavé avec une fleur qui apparaît naturellement lors de son affinage. Il est proposé en deux recettes, nature et piment, présentées en flowpack. « 75 % des consommateurs se disent gênés par la peau du saucisson et 30 % vont même jusqu’à l’enlever », rappelle Adrien Galivel, responsable marketing. Conditionné en 200 g, le pavé est recommandé à 3,95 €. 

Cette nouveauté rappelle les tentatives passées de la bûchette Aoste en 2011, ou encore des charcuteries sèches sans peau mais enrobées d'épices à marque Monts du Lyonnais (Ogier) en 2014.

La marque du groupe Cooperl plus connue sur la charcuterie cuite s’est mise à la charcuterie sèche il y a deux ans. Son relooking l’an passé a permis de doubler ses ventes. La gamme comptait jusqu’à maintenant deux références de pièce entière et trois prétranchées.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois