La baisse des prix fait déjà son retour

7 juillet 2020 - Benoît MERLAUD

L'embellie EGAlim n'aura été que de courte durée. Les prix sont repartis à la baisse en 2020 et le phénomène touche aussi bien les marques que les MDD. Les hypermarchés, qui ont besoin de faire revenir les clients perdus pendant le confinement, sont passés à l'offensive. 

Un rayon d'hypermarché

 

Selon Nielsen, entre janvier et juin 2020, les prix en grande distribution ont reçu une sacrée claque. En l'espace de six mois, les étiquettes en rayon ont baissé de -0,9%. 

Étirée sur 12 mois (juin 2020 vs juin 2019), la comparaison par type de marque établit que les produits les plus bagarrés, sans surprise, sont les signatures des grands groupes. Leurs prix ont reculé de -1,3% en alimentaire et de -2,2% en DPH (droguerie, parfumerie, hygiène), secteur non encadré par la loi EGAlim. 

Les MDD, c'est nouveau, restent elles aussi au cœur de la bataille. Par le passé, elles servaient plutôt de marché de compensation pour les enseignes : préservées quand les grandes marques étaient l'objet d'une guerre des prix violente, mises en avant quand la loi EGAlim poussait les grandes marques à l'inflation. 

Selon Nielsen, sur 12 mois, les prix des MDD sont à -0,3%. 

 

L'inflation sur un an à fin juin

 Plus grandes
marques
Toutes marques
fabricants
MDDPremiers prixExhaustif
Épicerie- 1,1 %- 0,6 %- 0,4 %+ 0,9 %- 0,5 %
Liquides- 0,3 %- 0,1 %- 0,3 %+ 0,7 %- 0,1 %
DPH- 2,2 %- 1,6 %- 1,1 %+ 0,3 %- 1,5 %
Frais LS- 1,3 %0,0 %+ 0,3 %+ 3,8 %+ 0,3 %
Alimentaire- 1,3 %- 0,6 %- 0,3 %+ 1,7 %- 0,5 %
Non-alimentaire- 1,4 %- 0,5 %- 0,3 %+ 0,1 %- 0,5 %
Total- 1,3 %- 0,6 %- 0,3 %+ 1,6 %- 0,5 %

Source : Nielsen ; évolution des prix en rayon juin 2020 vs juin 2019. Plus grandes marques = 1500 références leaders.

 

Ces mouvements de baisses de prix s'expliquent notamment par un regain d'agressivité des hypermarchés. Désertés par les clients pendant le confinement, les grands paquebots jouent des muscles pour les faire revenir. 

Selon les statistiques d'IRI, qui calcule cette fois l'inflation de la demande (évolution des prix pondérée par le CA de chaque référence), les hypers ont franchi un cap brutal, à la baisse, en juin. Les prix y reculent de -0,5% quand la moyenne se situe plutôt, avec ce prisme d'analyse, à -0,2%. 

Les derniers relevés A3 Distrib – Éditions Dauvers sur les prix des marques en drive font également ressortir des inflexions marquées, en juin, chez Leclerc, Carrefour, Auchan et Cora. Leclerc en a d'ailleurs déjà tiré les fruits le mois dernier, avec une progression cinglante (+1,9 point) de sa part de marché mesurée par Kantar. 

 

Ateliers du Drive 2020

9e édition : 29 septembre 2020

NOUVEAUTÉ - 2 formules au choix : 

  • La journée en présentiel le 29.09 à Paris
  • La synthèse vidéo commentée le 02.10

Avec les interventions de : Aurélien Pouzin (Courses U Lyon), Ferdinand Tomarchio (Monoprix), Jonathan Mélis et Nicolas Paepegaey (Intermarché).

Découvrez le programme et inscrivez-vous en ligne