L’opération d’Halloween sous la menace du covid-19

27 octobre 2020 - Jacques Bertin

Cette année, un adepte d’Halloween sur deux aurait prévu de faire l’impasse sur cette fête. La peur du covid-19 et l’accroissement des mesures sanitaires devraient cruellement impacter cette période clé pour le rayon confiserie. Plus de détails avec les données de Nielsen et YouGov.

La situation sanitaire et les restrictions qui devraient encore s’accroître d’ici la fin de semaine pourraient cruellement impacter la fête d’Halloween. Rares seront en effet les enfants à pouvoir venir sonner aux portes samedi prochain !

Réalisée suite aux annonces présidentielles du mercredi 14 octobre (mise en place d’un couvre-feu en Île-de-France et dans 8 autres métropoles françaises), une enquête YouGov nous apprend ainsi “que parmi les 38% de Français ayant l'habitude de fêter Halloween, un sur deux a prévu de faire l’impasse sur ces célébrations cette année”. Un choix qui s’explique par la peur du covid-19 pour la moitié des personnes qui déclarent y renoncer et qui devrait pénaliser le marché de la confiserie. “Seulement 66% des Français ayant pour habitude d’acheter des bonbons pour l’occasion ont prévu d’en acheter, que ce soit pour leur propre foyer ou pour participer au Trick or Treat (“des bonbons ou un sort”, NDLR), affirme YouGov.

Le coup devrait être rude pour le rayon bonbons à la peine depuis début 2020 avec un chiffre d’affaires en baisse de 1%, quand l’épicerie sucrée est à +4%. Après avoir rudement souffert du confinement (-6%), les opérateurs de la catégorie se préparent donc à une nouvelle déconvenue sur une période qui pèse désormais plus de 12% des ventes annuelles de bonbons en GMS. Une proportion qui ne cessait de progresser ces dernières années. Pour mémoire, Nielsen annonçait ainsi un chiffre d’affaires en GMS de 115 M€ pour la confiserie au cours de la quinzaine d’Halloween 2019.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois