Consommation : comment les Français abordent les fêtes

23 novembre 2022 - Patricia Bachelier

NielsenIQ a sondé les Français pour connaître leur état d’esprit à l’approche de Noël. Perception de l’inflation, impact sur le budget, anticipation, structure des achats, Linéaires vous livre les principaux chiffres sur les déclarations concernant leurs dépenses alimentaires à venir.

65% des consommateurs anticipent la hausse des prix à Noël. 71% d’entre eux s’attendent à une inflation de 15% sur l’alimentaire.

64% des foyers pensent allouer le même budget que l’an dernier aux achats de Noël. 30% de la somme sera dédiée à la préparation des repas de fête (46% pour les cadeaux). Mais 25% déclarent que le budget Noël sera en baisse, dont 44% en raison de l’inflation.

22% des personnes interrogées ont déjà commencé leurs achats de Noël depuis la mi-octobre, Ils étaient 14% en 2021. À l’inverse, ils ne seront que 14% à attendre la dernière minute, contre 21% en 2021.

En réponse à l’inflation, 30% des foyers prévoient pour leurs achats alimentaires (hors boisson) de profiter davantage des promotions, 29% comptent acheter moins, 19% se tourneront vers des marques plus abordables, 14% vers la MDD.

68% prévoient de manger des plats faits maison (chez eux ou chez des proches) le soir de Noël (19% commanderont et 14% iront au restaurant). Pour le réveillon du 31 décembre, le score du fait-maison tombe à 57%, au profit de la livraison à domicile (23%).

39% des Français envisagent de faire des achats sur les marchés de Noël, 60% pour les cadeaux, 53% pour des spécialités.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois