Carrefour solide sur ses bases

17 août 2021 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Carrefour a publié cet été des performances en amélioration pour le premier semestre. Le résultat opérationnel courant a bondi de 45 % en France. Les ventes totales du groupe au second trimestre ont augmenté de 3,6 % en comparable. Tous les formats du distributeur ont progressé en France.

Photo : Linéaires.

Satisfaction d’Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, lors de la publication des comptes du groupe au premier semestre : «Une nouvelle fois, Carrefour délivre d’excellents résultats. Ces performances reflètent à la fois la pertinence de notre plan stratégique et l’efficacité de sa mise en œuvre.»

La marge commerciale a baissé de 0,4 point (21,4% du CA HT) mais les coûts de distribution (16,3% du CA HT) ont aussi reculé de 0,3 pt. Le ROC (résultat opérationnel courant) a progressé de 1,9%, à 740 millions d’euros. En France, il a bondi de 45%, à 187 M€. Au total, le résultat opérationnel du groupe gagne 42%, à 689 M€. Carrefour affiche un résultat net part du groupe de +298 M€ contre une perte de 25 M€ lors du premier semestre 2020.

E-commerce : + 11 %

Au second trimestre, ses ventes ont progressé de 3,6% à périmètre identique. Une bonne performance au regard des bases de comparaison élevées en 2020 (+6,3%). L’Amérique latine (+10,5% en comparable) et la France (+4,7% dont +6,3% sur l’alimentaire) tirent le groupe.

Dans l’Hexagone, hors carburant, les hypers ressortent à +4,3%, les Carrefour Market à +7% et le e-commerce alimentaire à +11%. Privilégiée par les Français lors du premier confinement, la proximité est en revanche en repli de 3%. Les ventes en Europe et à Taiwan ont chuté, respectivement de 1,9% et 1,4% en comparable. Selon Reuters, Carrefour cherche à céder ses activités à Taiwan, sa dernière implantation en propre en Asie.

Au total, au premier semestre, le chiffre d’affaires du distributeur a progressé de 0,6%, à 38,32 Mds € TTC (+3,9% en comparable).

2,4 Mds € d’économies à venir

Photo : Linéaires.

«Nous poursuivons sans cesse l’amélioration du service client et gagnons des parts de marché sur l’ensemble de nos marchés clés, souligne Alexandre Bompard. Notre croissance organique est soutenue, tandis que les acquisitions créatrices de valeur de ces derniers semestres font l’objet d’une intégration rapide. Enfin, notre nouveau plan d’économie de coûts délivre promptement ses premiers effets.» 2,4 Mds d’économies de coûts additionnels sont prévus d’ici à 2023.

A noter que fin juillet Carrefour est entré en négociations exclusives pour une prise de participation minoritaire dans Cajoo, spécialiste de la livraison de courses en moins de 15 minutes. «Dans les mois à venir, nous allons considérablement amplifier notre transformation digitale, dont nous présenterons les grands axes stratégiques à l’occasion d’un Digital Day qui se tiendra le 9 novembre prochain à Paris», a lancé Alexandre Bompard.

 

2ème trimestre : CA à + 4,7 % en France

 Ventes TTC (M€)Variation en comparable hors carburantVariation totale avec carburant et changes constants
France9 653   + 4,7 %+ 8,5 %
Hypers4 715+ 4,3 %+ 9,0 %
Supers3 320+ 7,0 %   + 9,5 %
Proximité/autres formats1 617+ 1,3 %   + 5,3 %
Autres pays d’Europe5 799- 1,9 %+ 1,7 %
Amérique latine3 638+ 10,5 %+ 16,6 %
Taiwan603- 1,4 %+ 20,8 %
Total groupe19 692+ 3,6 %+ 8,3 %

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois