Carrefour révèle ses partenaires pour lever les irritants du vrac

6 janvier 2022 - Amaury Beautru

Parmi la centaine de postulants au Bulk Innovation Challenge lancé en juin 2021 par Carrefour pour construire projet d’envergure sur le vrac, cinq gagnants viennent d’être révélés.

De 110 candidats, Carrefour n’a retenu que cinq élus. En juin 2021, le distributeur, par la voix de son PDG Alexandre Bompard, lançait le « Bulk Innovation Challenge » (traduction de défi vrac). Objectif :  élire les fournisseurs de solutions qui lui permettront de lever les dix principaux irritants de la consommation en vrac.

Bulk innovation challenge 2021 Carrefour

Parmi les membres du jury, figurent notamment Eric Labbaye (président de Polytechnique), Célia Rennesson (Réseau vrac) et des cadres haut placés de Carrefour, dont Alexandre Bompard, Benoît Soury (directeur bio et proximité), Laurent Vallée (secrétaire général), Caroline Dassié (directrice marketing) et Bertrand Swiderski (responsable RSE). Parmi les 15 finalistes sélectionnés début décembre, le jury a révélé ce mercredi 5 janvier, en petit comité via visioconférence, ses cinq chouchous.

-    Digi (Teraoka) pour son système de balance intelligente qui reconnait les produits grâce à un capteur intégré, évitant ainsi au client de devoir sélectionner les produits au moment de la pesée.  
-    Jean Bouteille propose une solution permettant d'adresser une grande variété de liquides en vrac, de n'importe quelle viscosité, avec un système de bag in box classique et sous air comprimé qui permet d'éviter le nettoyage et l'entretien de la tuyauterie.

-    Vracoop dont solution digitale maYam met à disposition un système de traçabilité qui simplifie la gestion du rayon en magasin et permet aux clients d'apporter leur propre contenant et de retrouver les informations associées à leurs produits grâce à un QR code..
-    Smartvrac & A demain pour leur solution de distribution de vrac sec avec pesée à la source permettant au client de suivre en temps réel le prix et la quantité servie, ainsi qu'une trémie réemployable pouvant s'appliquer à un très large panel de produits (semoule, farine, etc.).

-    Petrel Commerce circulaire : une collaboration entre les marques de l'ILEC, un équipementier, un conditionneur et un spécialiste du lavage professionnel pour proposer une offre large de produits conditionnés dans des trémies lavables et réutilisables. Le suivi opérationnel et digital est réalisé par Petrel via un outil de tracking dédié. Les produits sont commercialisés dans des emballages réutilisables Tefal.

Les cinq solutions retenues seront expérimentées ensembles dans les deux magasins laboratoires du groupe sur le sujet du vrac : l’hyper de Montesson (78) et le supermarché Market de Boulogne-Billancourt (92). Elles pourront aussi être testées individuellement dans d’autres points de vente du parc pour être soumises aux clients.

 

Les dix irritants du vrac selon Carrefour

Le prix
La lecture du poids et du prix lors du service
Le gaspillage alimentaire généré par l’interdiction de la remballe
L’accessibilité à la DLC ou DDM une fois au domicile
L’accessibilité à la liste d’ingrédients une fois au domicile
La conservation des produits en magasin
L’entretien du rayon
Les emballages jetables au détriment des contenants réutilisables
S’assurer que les emballages de transport soient eux aussi réutilisables
La diversité des produits

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois