Bio c'Bon : Biocoop muscle son offre de reprise

29 septembre 2020 - Béatrice Méhats-Démazure

L’offre de reprise de Bio c’Bon a occupé une place centrale dans la conférence de presse annuelle de Biocoop, qui s’est tenue ce mardi 29 septembre. « C’est un enjeu de souveraineté alimentaire, a expliqué Pierrick de Ronne, son président. Nous voulons maintenir une activité spécialisée bio et indépendante, mais aussi conserver les emplois. On va rencontrer les représentants du personnel cette semaine, et travailler notre offre avec eux. On ira plus loin sur la question sociale que dans notre première offre. »

La reprise de 72 magasins (et de 33 autres par le partenaire Marcel et Fils) permettrait à Biocoop de bénéficier d’une meilleure représentation en région parisienne. « 72 magasins, c’est à peu près notre développement annuel, rappelle Pierrick de Ronne. On est très à l’aise, on sait faire ça ! Chaque année nous avons 1000 porteurs de dossiers qui nous contactent. Biocoop ne joue pas son avenir économique sur la reprise de Bio c’Bon, mais c’est un vrai choix politique de développement du bio. »

Le numéro un des spécialistes bio a en effet terminé une année 2019 avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros. Quant à la dynamique de croissance du réseau, qui représente 660 points de vente, « elle n’a pas été stoppée, mais décalée par le confinement », assure le président, mentionnant près de 60 ouvertures cette année et 80 l’an prochain.

De manière plus large, Biocoop maintient également ses partis pris, comme le 0 avion, l’appui aux produits locaux (15% du CA) ou encore le renforcement du vrac (485 références). « Ca progresse, on y met beaucoup d’énergie, assure Pierrick de Ronne, même si la crise a fait chuter les ventes de 20% pendant le confinement. Le vrac pèse chez nous 10% du chiffre d’affaires. » Le spécialiste a également exposé son ambition de proposer d’ici 2025 la moitié de son offre non emballée ou en emballage réutilisable. Plus en retard sur le e-commerce, Biocoop a néanmoins mis les bouchées doubles cette année avec 110 magasins concernés en juillet, et un quart du parc attendu pour fin octobre.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois