Stoeffler rénove sa choucroute

17 septembre 2021 - Amaury Beautru

Depuis plus de dix ans, Stoeffler vivait sur ses acquis. Il aura fallu un an et demi de travaux pour remettre à plat l’offre de choucroute garnie d’Alsace. Elle sera révélée en octobre. Pour sa rénovation, la marque du groupe Pierre Schmidt opère une véritable montée en gamme.

Premier élément marquant, l’apparition du logo IGP, puisque la choucroute devient certifiée. Stoeffler adopte au passage une recette musclée en épices, toujours à la bière, avec de l’huile de colza, plus riche en oméga 3.

La transformation de la gamme implique aussi la viande, avec un passage en porc d’origine française. Retravaillés avec l’aide de la nutritionniste Agnès Mignonac, les produits sont désormais débarrassés de certains conservateurs et allégés en sel, ce qui permet d’obtenir un Nutri-Score B (contre C auparavant, mais non affiché).

Désireux de défendre l’amont et de pérenniser la filière alsacienne, le transformateur assure une rémunération plus juste des producteurs de choux et des choucroutiers, ceux qui font fermenter le légume. Il éprouve auprès de l’un de ses fournisseurs principaux la contractualisation de ses achats sur trois ans, s’engage pour une gestion des prix plus vertueuse, et initie une démarche de progrès en termes d’environnement.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois