Aldi, LSDH et la coopérative d'Herbauges signent pour le lait bio

8 février 2022 - Agathe Lejeune

Aldi signe aujourd’hui, pour une durée de trois ans renouvelables, un contrat tripartite pour son lait bio avec la laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH) et la coopérative d’Herbauges, située en Loire-Atlantique.

L’accord concerne un volume de 1,9 million de litres de lait bio demi-écrémé par an. Ainsi, 100% du lait MDD Aldi ou presque, à savoir six références sur sept, fait l’objet d’une convention tripartite. Seul le lait facile à digérer ne dépend d’aucun contrat pour l’instant.

En avril 2021, Aldi signait avec LSDH et l’Association de producteurs de lait du bassin du Centre (APLBC) un contrat portant sur 105 millions de litres de lait conventionnel.
Le lait AB sera rémunéré 492 euros les 1.000 litres prix de base, jusqu’à 507 euros primes incluses. Soit 5% de plus qu’en 2021. "Dans le cadre de la loi Egalim, le prix du lait s’appuie sur l'indice des prix d'achat des moyens de production agricole (Ipampa), rappelle Benoît Clerc, directeur des achats de Aldi France. En fonction de l’évolution de cet index, le montant de la rémunération évoluera. Par ailleurs, nous réviserons le prix payé aux éleveurs, si nécessaire, tous les trois mois."

En rayon, le prix de vente du lait Simplement bon et bio sera revu légèrement à la hausse : 0,93 € le litre contre 0,91 € en 2021."Il s’agit d’un prix très accessible. Pour autant, face à une filière qui demande de revaloriser le marché, nous jouons notre rôle d’acteur responsable", défend Benoît Clerc. 

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois