Un Français sur quatre veut réduire ses visites en GMS

6 janvier 2021 - Benoît MERLAUD

Un client sur quatre, en hypers et supers, affirme qu'il viendra désormais moins souvent y faire ses courses. Parce que le nombre de convertis au drive a explosé, mais aussi parce que le local et la proximité sont les nouvelles valeurs centrales de la société.

Un consommateur en GMS

Le constat est glaçant. Kantar et L'Échangeur BNP Paribas ont interrogé les Français, à l'automne 2020, sur leurs pratiques d'achat. S'agissant des courses alimentaires, les réponses laissent augurer une transformation profonde du rapport des consommateurs avec les GMS. 

Les tendances qui apparaissent, évidemment, ne concernent pas une majorité de Français, loin de là. Mais quand un client sur quatre prévoit de moins venir dans les hypers et les supermarchés, il convient de s'en alarmer. 

À chaque fois, seules les réponses des personnes qui fréquentent effectivement les magasins sont prises en compte. Dans les hypermarchés, donc, 26% des clients annoncent qu'ils viendront moins souvent qu'avant la crise.  A contrario, 4% seulement disent qu'ils voudront y faire davantage de courses. 

Les chiffres sont à peine moins inquiétants en supermarchés. 24% des clients ont l'intention de réduire leurs visites, et 5% de les augmenter. 

À l'inverse, dans les supérettes et les magasins de proximité, les Français qui viendront plus souvent (16%) sont plus nombreux que ceux qui les délaisseront (14%). Et l'écart se creuse encore davantage pour les marchés et la vente directe des producteurs locaux (21% de clients plus actifs, 13% de clients moins présents). 

43% des Français clients du drive ou de la livraison

Une explication de cette désaffection pour les grandes surfaces réside dans le succès du e-commerce. Selon l'enquête de Kantar, 43% des foyers ont fait l'an dernier des courses alimentaires en ligne, drive ou livraison. Soit 16 points de plus en un an. Et tous sont convertis, puisque 50% ont l'intention de maintenir cette habitude et 45% y auront recours plus souvent. 

À ces nouvelles pratiques d'achat s'ajoute une évolution structurante des valeurs. L'Échangeur BNP Paribas a pris l'habitude de confronter dans son enquête quatre modèles différents de société : en 2020, la hiérarchie des réponses a été bousculée. 

Une majorité de Français (31%, +3 points) estime vivre dans une société désormais centrée sur le local. Le modèle qui était encore dominant en 2019, reposant sur l'engagement et la participation citoyenne, a perdu 6 points en un an (25%). Arrivent ensuite une société du progrès individuel (23%, +2 pts) et une société technologique au service du collectif (21%, +1 pt).

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois