Supeco passe au click & collect

23 novembre 2020 - Patricia Bachelier

 

 

Supeco, l’enseigne discount créée par Carrefour en septembre 2019, poursuit son expansion et lance son site e-commerce. Le parc compte cinq magasins, tous ouverts en région Haut-de-France, dont le dernier à Outreau l’été dernier, en substitution d’un Carrefour Market.

Deux créations sont prévues d’ici à la fin d’année, à Hazebrouck et Fouquières-les-Béthune, à la place d’un magasin La Halle dans les deux cas. Carrefour promet un coup d’accélérateur sur l’expansion en 2021.

En attendant, l’enseigne ouvre son site de e-commerce, en se focalisant pour l’heure sur le non alimentaire, avec 450 références disponibles. Une partie est issue de sa gamme de déstockage vendue en exclusivité baptisée Yapu yapu.

20 % plus cher en ligne

De façon très surprenante, le prix de certains codes « Yapu yapu » pratiqués en click & collect étaient au démarrage nettement supérieurs à ceux affichés sur le catalogue en cours. Pour ne rien arranger, les PVC barrés avant solde étaient également différents entre le prospectus et le drive.

A l’image de cet aspirateur Blaupunkt soldé de 159 € à 54,90 € sur le tract du moment et disponible en click & collect à 66,78 € pour un prix de départ annoncé à 190,80 €. Idem avec une enceinte Archos, proposée en drive à 59,28 € (au lieu de 155,99 €), contre 49,90 € sur le même catalogue (au lieu de 129,99 €).

Alerté par Linéaires sur ces écarts, Carrefour a plaidé l'erreur. Les prix en ligne de Supeco, depuis, sont rentrés dans le rang. 

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois