Nous Anti-Gaspi veut doubler son parc d’ici fin 2021

16 novembre 2020 - Jacques Bertin

L’enseigne anti-gaspi lancée en 2018 vient d’inaugurer sa seconde épicerie parisienne à Montparnasse et s’apprête à ouvrir deux nouveaux points de vente dans l’Ouest. De quoi atteindre 12 magasins à la fin de l’année et viser 20 unités fin 2021.

Nous Anti Gaspi

  • Les cofondateurs de Nous Anti-Gaspi, Charles Lottmann (à gauche) et Vincent Justin (à droite).

  • Le magasin Nous Anti-Gaspi ouvert en novembre 2019 dans le 19e arrondissement de Paris.

  • En rayon, la signalétique permet d’expliquer la spécificité de tel ou tel produit, comme ces mousses Marie Morin en date courte.

Le phénomène prend de l’ampleur. Déjà fort de dix magasins, Nous Anti-Gaspi ouvrira dans les jours qui viennent deux nouveaux points de vente d’environ 300 m² au Pouliguen en Loire-Atlantique et à Quimper dans le Finistère. Implantés dans le Grand-Ouest comme la majorité du parc, ceux-ci colleront à la philosophie de l’enseigne créée en mai 2018 à Melesse (35) par Charles Lottmann et Vincent Justin. Lesquels souhaitent lutter contre le gaspillage en proposant des produits alimentaires écartés des circuits de distribution traditionnelle mais parfaitement consommables.

Nous Anti-Gaspi collabore ainsi avec plusieurs centaines d’industriels et de producteurs de toutes tailles qui s’appuient sur le réseau pour écouler des surstocks, des références ne respectant pas le contrat-date des GMS ou encore des produits refusés par les centrales en raison d’un défaut de fabrication.

“Malgré le confinement du printemps et les différentes vagues du covid-19 qui ont chamboulé le pays, nous sommes dans les clous de nos prévisions de développement, explique Charles Lottmann. Ajoutées au point de vente de Paris Montparnasse qui a ouvert ses portes fin octobre 2020, ces deux créations nous permettront d’atteindre les douze unités à la fin de l’année.”

Objectif : 50 magasins en 2024

Grâce à une levée de 8 millions d’euros (auprès des fonds Eutopia, Quadia et Danone Manifesto Ventures) signée en octobre dernier, le réseau annonce huit créations en 2021 et ambitionne même d’atteindre 50 magasins en 2024. “Les premières ouvertures de 2021 sont bien calées dans l’ouest de la France, à Fouesnant (29), Dinard (35), Saint-Quay-Perros (22) et Saint-Cyr-sur-Loire (37)”, détaille le cofondateur de l’enseigne.

“En plus de répondre aux attentes du public, cette croissance nous permet d’accompagner toujours plus de producteurs-fabricants en leur proposant une solution de revente à un bon niveau de prix dans des magasins qui ont du sens, se réjouit Charles Lottmann. Aujourd’hui, nous travaillons avec environ 600 producteurs-fabricants, des TPE aux grands groupes comme Delpeyrat, Labeyrie, Danone ou Fleury Michon, et nous serions ravis que d’autres nous rejoignent dans cette démarche anti-gaspi.”

Qu’on se le dise côté fournisseurs, il reste des places à prendre dans les magasins Nous Anti-Gaspi, qui ont notamment été d’un bon secours pour certains spécialistes de la RHF lors du premier confinement au printemps.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LADISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois