Les ventes de MDD boostées par la crise

14 avril 2020 - Jacques Bertin

Déjà relancées par la loi EGAlim, les MDD ont largement tiré profit de l’explosion des ventes de PGC-FLS en grande distribution. Depuis le début du confinement, leur chiffre d’affaires progresse encore plus que celui des marques nationales. Le point avec les données de Nielsen.

Le retour en grâce des MDD se confirme semaine après semaine. Si la ruée des clients en magasins s’atténue largement depuis fin mars, les ventes des marques de distributeurs continuent d’afficher une progression largement supérieure à celle des marques nationales. Les chiffres de Nielsen sont éloquents.

Entre le 16 mars et le 5 avril, en hypers, supers, drives, magasins de proximité et SDMP (ex-hard-discount), les marques des petits et des grands groupes rendaient quasi systématiquement plus de 10 points de croissance aux marques de distributeurs.

Encore + 13 % en semaine 14

En semaine 12, au début du confinement, alors que les ventes des signatures des grands et petits groupes bondissaient respectivement de +25% et de +27%, celles des MDD s’envolaient de +39%. L’écart était aussi fort en semaine 13, avec des MDD à +17% quand les marques étaient soit stables (grands groupes) soit en légère progression (+4% pour les petits groupes). Enfin, en semaine 14, à cheval entre mars et avril, les marques de distributeurs affichaient encore +13% de croissance face aux +3% des grands groupes et aux +5% des petits groupes.

Déjà relancées par la loi EGAlim, les MDD s’inscrivaient dans les semaines précédant la crise sanitaire dans la lignée des marques, bien qu’en deçà de la dynamique de celles des petits groupes. L’épidémie de Covid-19 et l'explosion en conséquence du drive (dans lequel les marques de distributeurs sont surreprésentées) les ont incontestablement boostées.

Ateliers du Drive 2020

9e édition : 29 septembre 2020

NOUVEAUTÉ - 2 formules au choix : 

  • La journée en présentiel le 29.09 à Paris
  • La synthèse vidéo commentée le 02.10

Avec les interventions de : Aurélien Pouzin (Courses U Lyon), Ferdinand Tomarchio (Monoprix), Jonathan Mélis et Nicolas Paepegaey (Intermarché).

Découvrez le programme et inscrivez-vous en ligne