Les nouveaux formats automatisés de Monoprix

8 octobre 2020 - Benoît MERLAUD

Monoprix expérimente une "box" de 18 mètres carrés sans contact et sans caisse, mais aussi sans appli à télécharger : une carte bancaire suffit pour entrer. Les technologies embarquées, en outre, pourraient être utilisées prochainement dans de "vrais" magasins.

La première box Monop' est testée depuis septembre au siège même de l'enseigne, par les salariés du groupe.

La première box Monop' est testée depuis septembre au siège même de l'enseigne, par les salariés du groupe.

 

La "black box" de Monoprix, c'est l'Amazon Go du groupe Casino. Un micro-magasin, de la taille d'un conteneur Algeco (18 mètres carrés), sans contact et sans caisse, expérimenté depuis début septembre par les salariés de l'enseigne, au siège de Monoprix. 

Plus simple que d'autres solutions testées, le client n'a pas besoin de télécharger une application dédiée ni d'enregistrer une carte de paiement. Il lui suffit de présenter sa carte bancaire à l'entrée, ce qui déclenche une pré-autorisation de débit d'une valeur de 30 euros, pour ouvrir la porte de la box et commencer ses courses. 

Le local n'est pas, non plus, équipé de multiples caméras qui pisteraient les gestes du client. "Nous avons testé la reconnaissance vidéo dans notre magasin laboratoire "Le 4" à Paris, c'est complexe, coûteux et encore source de trop d'erreurs, tranche Martin Calmels, directeur de la transformation et de l'innovation du groupe Casino. Sans parler des questions RGPD que pose la captation des images."

Après avoir approché sa carte bancaire pour un pré-paiement sans contact, le client est prévenu qu'une autorisation de débit jusqu'à 30 euros est enregistrée. Une façon de le responsabiliser avant son entrée dans la box. 

 

Dans la box, qui porte l'enseigne Monop', les caméras ne sont là que pour la sécurité (vols, dégradations, mais aussi reconnaissance automatique du malaise d'un client ou d'un colis abandonné). Hormis un simple détecteur de présence, il n'y a que des balances dans le micro-magasin pour identifier les produits saisis. En fin de parcours, le client valide son panier sur la borne de sortie. 

Si le montant des achats est inférieur aux 30 euros pré-autorisés, il quitte la box et sera débité dans la foulée. Dans le cas contraire, il règle le complément, là encore uniquement par carte. Le ticket de caisse n'est pas édité sur place, mais envoyé par mail si désiré (il faut saisir son adresse à l'écran).

Deux clients différents ne peuvent pas entrer en même temps dans la box. Le parcours d'achat dure en moyenne une minute. L'assortiment, frais et sec, compte 300 références : un tiers de snacking, un tiers de dépannage alimentaire, un tiers de dépannage non-alimentaire.

Deux clients différents ne peuvent pas entrer en même temps dans la box. Le parcours d'achat dure en moyenne une minute. L'assortiment, frais et sec, compte 300 références : un tiers de snacking, un tiers de dépannage alimentaire, un tiers de dépannage non-alimentaire.

 

"Le projet a été bâti de A à Z dans le groupe Casino, avec les meilleurs partenaires pour chaque brique", se félicite Olivier Rego, le directeur de l'enseigne Monop'. En l'occurrence Ingenico pour la solution de paiement, Orika pour le logiciel d'encaissement ou encore le lab inno du groupement des cartes bancaires CB.

Les balances particulières de la box, elles, sont fournies par Shekel. Pour distinguer deux références qui affichent le même poids sur l'emballage, elles sont d'une précision largement en dessous du gramme et sont installées aux quatre coins de chaque tablette. Ce qui doit permettre, selon le distributeur, non seulement de localiser les produits saisis ou reposés, mais aussi d'apprécier la répartition du poids de l'article sur le support, pour une identification plus fine. 

Dans les cas difficiles à départager (deux parfums d'une même gamme, par exemple, qui seraient attrapés puis replacés de façon inversée), le distributeur opte prudemment pour un prix unique. 

Dans un second temps, Casino prévoit aussi de tester dans sa box le suivi des clients par lidar. Un système de télédétection par laser, souvent infrarouge, qui permettra d'observer les mouvements des clients sans enregistrement d'images. La technologie est déjà exploitée dans les Amazon Go, notamment. 

Plusieurs balances sont installées sous chaque tablette. Leur degré de précision très fin doit permettre d'identifier les articles saisis ou reposés. L'implantation est inhabituelle : les gammes des marques sont éclatées pour limiter les risques de confusion par l'intelligence artificielle.

Plusieurs balances sont installées sous chaque tablette. Leur degré de précision très fin doit permettre d'identifier les articles saisis ou reposés. L'implantation est inhabituelle : les gammes des marques sont éclatées pour limiter les risques de confusion par l'intelligence artificielle.

 

L'installation de la box Monop', quant à elle, est on ne peut plus simple. Il suffit d'une alimentation électrique et d'une couverture 4G, à laquelle le magasin se connecte tout seul grâce à une antenne intégrée. 

"Jusqu'à présent, nous ne pouvions pas ouvrir des points de vente sur des surfaces de moins de 100 mètres carrés, rappelle Olivier Rego. Avec notre "black box", il nous suffit de moins de 20 mètres carrés, sur un parking ou dans une zone de flux. Mais cette technologie peut aussi être déployée dans des magasins plus traditionnels."

Deux cas de figure sont envisagés pour les magasins. Soit des créations de surfaces de moins de 100 mètres carrés, automatisées grâce aux technologies de la box. Soit la délimitation de zones "24/24" dans des points de vente plus grands déjà existants, un peu comme les distributeurs de billets qui restent accessibles dans les agences bancaires fermées la nuit. 

Le groupe Casino prévoit dans un premier temps d'ouvrir une dizaine de box Monop' en deux ans. Dans des gares, des aéroports, des hôpitaux ou des campus d'entreprises. Le modèle logistique prévoit une livraison par jour pour remettre au carré un assortiment qui compte 300 références. Dans l'idéal, chaque box sera le satellite d'un magasin, qui s'assurera du réapprovisionnement. Les prix seront les mêmes que dans le point de vente "père", hors promos et avantages fidélité (la box n'est pour l'instant pas rattachée au programme de fid de l'enseigne). 

Cette caméra particulière est là pour détecter, de façon automatique, des événements "indésirables" : malaise d'un client, colis abandonné, etc.

Cette caméra particulière est là pour détecter, de façon automatique, des événements "indésirables" : malaise d'un client, colis abandonné, etc.

 

Linéaires - Ateliers du Drive

LES ATELIERS DU DRIVE

Visionnez la version synthétique et distancielle de l’événement !

  • 2 heures de synthèse vidéo commentée de la journée
  • L’ensemble des présentations au format PDF