Les Leclerc bretons tracent leurs palettes avec des puces RFID

11 mars 2013

L'étiquette équipée d'une puce RFID

L'étiquette équipée d'une puce RFID

Vendredi dernier à Landerneau, la Scarmor a lancé officiellement la Breizh RFID Vallée. Comme son nom l’indique, ce projet logistique ambitieux repose sur la technologie RFID (Radio Frequency Identification Data).

Très concrètement, les palettes partant des deux entrepôts de la Scarmor seront identifiées par une « étiquette intelligente » RFID (photo ci-dessus). Les quais d’expédition de la centrale régionale et les remorques des camions sont en cours d’équipement en capteurs RFID (photos ci-dessous). Les employés sont avertis par un système lumineux lorsqu’ils chargent par erreur dans un camion une palette qui ne lui est pas destiné. Le temps de chargement est aussi réduit.

Les 42 Leclerc de la Scarmor seront également dotés de capteurs RFID, pour une vérification instantanée des livraisons mais aussi pour une gestion en temps réel des stocks et de la facturation. Avec notamment à la clé d’alléchantes perspectives en matière de réduction des ruptures en rayon et de leur durée.

Des applications pour le drive

Les applications de la RFID sont très vastes et concernent aussi le drive. « La technologie RFID déployée actuellement en Scarmor permet de réconcilier le flux physique et le flux d’informations du magasin pour un stock à jour en temps réel, explique Céline Bouder, responsable logistique de la Scarmor. C’est une technologie extrêmement précieuse pour le drive, service particulièrement exigeant quant à la bonne connaissance des stocks. La commande est validée avec un délai minimum de 2 heures seulement avant livraison. A l’avenir, il sera donc possible de réduire encore ces délais avec une gestion de stock automatisée et donc accélérée ».

Nul doute aussi que Leclerc saura utiliser au plan national tous les bénéfices de cette expérience en Scarmor, notamment pour optimiser les flux logistiques de son futur site multimedia. C’était d’ailleurs le sens de l’intervention de Michel-Edouard Leclerc, présent lors de la conférence. Logilec, filiale logistique nationale de Leclerc (née en Scarmor) est d’ailleurs associée à l’initiative.

« Un petit quart d’heure d’avance »

Outre la Scamor, plusieurs intervenants sont associés à la Breizh RFID Vallée. Créée en 2007 et basée dans la technopole Brest-Iroise, la star-up Iris-RFID a mis au point la technologie RFID développée pour la Scarmor (Holonic Process), avec laquelle elle collabore depuis ses débuts. « C’est le plus gros projet de déploiement de la technologie RFID en grande distribution en Europe », a affirmé Pierre Dupré, président de la société et ingénieur canadien de son état.

Vehco France est spécialisée dans les solutions embarquées dans le transport de marchandises, avec notamment une sonde de température RFID dans les remorques. Elle collabore avec la Scamor depuis 2004. Filiale du groupe Bolloré, IER a conçu les étiquettes RFID apposées sur les palettes de la Scarmor. Enfin, le transporteur Lahaye, s’est associé au projet.

Si la Scarmor dit s’être assuré d’un « petit quart d’heure d’avance » auprès d’Iris-RFID, officiellement, d’autres enseignes pourraient rejoindre la Breizh RFID Vallée ou utiliser la même technologie dans les mois à venir. La prochaine étape de ce projet sera aussi l’implication des fournisseurs, pour une optimisation complète de la chaîne logistique.

Le chargement en entrepôt avec la RFID

Le chargement en entrepôt avec la RFID

Un gros plan sur le capteur RFID en entrepôt

Un gros plan sur le capteur RFID en entrepôt

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois