Les Français (très) préoccupés par le pouvoir d’achat

25 janvier 2022 - Yves DENJEAN

Selon un sondage Ipsos-Steria pour France Inter, plus d’un Français sur deux se dit préoccupé par le pouvoir d’achat. Cet indicateur conforte la prise de parole des distributeurs très en pointe sur ce sujet, et ce, à quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle.

Les résultats surprennent par leur ampleur ! D’après un sondage réalisé par Ipsos-Steria pour France Inter, le thème du pouvoir d’achat est le sujet numéro un des préoccupations des Français à quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle. Cette étude, menée auprès d’un panel de 1067 personnes représentatif de la population et réalisée le 18 et 19 janvier, place en effet cet item largement en tête.
À la question, "parmi les enjeux suivants, quels sont les trois qui vous préoccupent le plus quand vous pensez à la situation du pays", le pouvoir d’achat est cité par 51% des sondés, très loin devant le système de santé (39%), l’environnement (30%) ou encore l’immigration (29%). "Cette domination du pouvoir d'achat est claire parce qu'elle concerne toutes les catégories sociales...", détaille Mathieu Gallard, directeur d'études pour Ipsos sur le site de France Inter.

La crise sociale loin devant

En réponse à la question : « parmi les grandes crises que traverse actuellement la France, laquelle est selon vous la plus cruciale pour l’avenir des générations futures et pour l’avenir du pays ?", 44 % de nos compatriotes répondent la crise sociale. Soit respectivement 9 et 15 points de plus que les problèmes identitaires et environnementaux. En plus du pouvoir d'achat, l’institut de sondage indique que la crise sociale englobe aussi les inégalités.
De nombreuses raisons conjoncturelles expliquent ces inquiétudes. À commencer par la flambée des cours de l’énergie, notamment ceux de l’essence et du gaz. L’augmentation du prix des matières françaises dans l’alimentaire doit certainement faire son effet. Le sujet de la hausse du PVC des pâtes a largement été relayé dans les médias grand public. La polémique lancée par Leclerc sur la baguette de pain bloquée à 0,29€ est tout aussi emblématique.

Le discours des distributeurs entendu

Les distributeurs, Michel-Edouard Leclerc en tête, écument depuis deux mois les plateaux pour alerter sur l’inflation à venir, distillant quelques messages à leurs fournisseurs en pleine période de négociations. Renforcé par les résultats de ce sondage, leur discours n'a jamais été autant en phase avec les consommateurs.
Si la crise sanitaire s'amenuise comme l'annoncent les prédictions, le pouvoir d’achat risque de prendre de plus en plus d’épaisseur au fil des jours dans la campagne présidentielle. Un sujet central qui sera à mettre en corrélation avec celui de la modération salariale encore très importante en France.

Sondage Ipsos-Steria pour France Inter

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois