La démonstration de force d’Amazon en 2021

31 janvier 2022 - Yves DENJEAN

Selon IRI, Amazon a contribué l’an dernier à près de 16% à la croissance des dépenses courantes des Français. Loin devant son dauphin Uber Eats (9,8%) Du côté des enseignes physiques apparaissent les spécialistes du bricolage et des loisirs ainsi que Grand Frais, seul distributeur alimentaire de ce top 10.


 
La montée en puissance d’Amazon en France est inexorable. Selon IRI, le géant américain représente près de 16% de la croissance des dépenses courantes des Français. Cet indicateur agrège les sommes dédiées à l’alimentaire et au non-al (hors impôts, santé, loyer, prêts, voyages et hôtels). Le commerçant online poursuit donc son développement dans l’Hexagone surfant sur la crise sanitaire et le changement des comportements des consommateurs. Amazon profite certainement du succès grandissant de son service Prime qui s’est largement étoffé. Selon une étude d’Harris Interactive, l’enseigne aurait recruté à l’automne dernier autour de 360.000 foyers sur sa nouvelle offre « foot » en tant que diffuseur officiel de la Ligue 1.

Uber Eats cartonne

Dans l’alimentaire, l’évolution des habitudes se traduit par le boom de la livraison à domicile (LAD). Uber Eats se classe second au rang des contributeurs avec une part de 9,8%, Deliveroo est 5e à 3,5%. La montée en puissance de ces acteurs doit certainement profiter aux distributeurs alimentaires. Ces derniers qui collaborent avec Uber Eats et Deliveroo enregistrent aussi une belle progression de la LAD.

Une seule enseigne alimentaire

Leclerc, Carrefour et consorts n’apparaissent pas dans le top 10 d’IRI. Les distributeurs alimentaires ont clairement un historique des ventes défavorable, les performances réalisées en 2020 ayant été exceptionnelles. Une enseigne y figure toutefois : Grand Frais. Le spécialiste des métiers de bouche confirme ses bons résultats et contribue à hauteur de 1,2% à la croissance totale (10e rang).

Action au pied du podium

Ce classement illustre parfaitement l’intérêt des Français pour le bricolage et les loisirs. Leroy Merlin arrive en 3e position avec 5,7% des gains, Décathlon 6e (3%), Intersport 8e (1,4%) et Brico Dépôt 9e (1,3%).
À noter la présence d’Action au pied du podium. L’enseigne de bazar discount affiche une belle dynamique dans l’Hexagone grâce notamment au déploiement de son parc. Avec une centaine d’ouvertures l’an dernier, il dénombre aujourd’hui 650 unités.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois