Ils l’ont dit aux Ateliers du Vrac

10 juin 2021 - Frédéric CARLUER-LOSSOUARN

Ce 10 juin, les Ateliers du Vrac ont réuni pour la première fois les spécialistes du vrac sous ses différentes formes de distribution. La conférence, organisée par Linéaires, Rayon Boissons, Circuits Bio et les Editions Dauvers, se tenait à guichets fermés. Chiffre d’affaires, attentes consommateurs, stratégies d’enseignes : morceaux choisis. 

Aux Ateliers du Vrac, de gauche à droite : Franck Bonfils (Juste Bio), Hélène Person (Biocoop), Bertrand Swiderski (Carrefour) et Frédéric Guyard (Rayon Boissons). 

1 - Que pèse le vrac ? 

Isabelle Kaiffer de NielsenIQ a dévoilé les résultats d’une enquête menée en décembre 2020 avec Réseau vrac auprès de 9.900 foyers (achats déclarés). "La crise sanitaire a ralenti les performances du vrac en 2020 mais il a continué sa progression : +8% l’an dernier, à 1,3 Md€ tous circuits (soit moins de 1% du total PGC-frais LS), contre +41% en 2019, à 1,2 Mds€." 

Selon le panéliste, les prévisions de 3,2 Mds€ de chiffre d’affaires sont atteignables, "parce que le parc de magasins vrac grandit, que  l’offre s’élargit, avec de plus en plus de marques, explique Isabelle Kaiffer. Par ailleurs, le cadre législatif va soutenir cette croissance." 

"Ce n’est pas une niche, il y a une manne de consommateurs de vrac qui n’est pas négligeable, souligne Isabelle Kaiffer. Le profil des acheteurs est proche de Monsieur tout le monde, avec beaucoup de personnes seules, qui trouvent la quantité dont elles ont besoin. Le vrac va bien au-delà des bobos…" 

2 - Pourquoi les Français achètent-ils du vrac ? 

Selon l’étude NielsenIQ, les Français répondent en premier lieu "pour acheter la quantité dont j’ai besoin" (37% des répondants), devant "pour réduire mes déchets d’emballages jetables" (22%) et "pour acheter des produits plus sains, plus naturels" (10%). 

"L’économie semble donc primer sur l’écologie et cette motivation économique va trouver un terrain favorable en 2021 avec la crise économique attendue", poursuit Isabelle Kaiffer. En revanche, les acheteurs réguliers de vrac sont davantage motivés par une dimension écologique. 

3 – Quels sont les circuits des achats de vrac ? 

Les acheteurs de vrac privilégient les GMS (61% des répondants) et les magasins bio (52%), largement devant les marchés (13%) et les magasins spécialisés dans le vrac (10%). Le e-commerce est en retrait : avec seulement 2% de part de marché.  

En GMS, la diffusion du vrac ne cesse de croître. Selon Les Editions Dauvers, en 2020, il y avait un rayon vrac dans 71% des hypers et supermarchés français contre 56% seulement deux ans auparavant. 

Selon une enquête du panéliste Biotopia (3.000 consommateurs en déclaratif) menée avec Réseau vrac pour le magazine Circuits Bio, le vrac pèse près de 9,5% du chiffre d’affaires des magasins bio en 2020 (9,1% en 2019).

 

Bertrand Swiderski, directeur RSE de Carrefour : 

"1.100 magasins Carrefour proposent du vrac et nous continuons à le déployer. La graine du vrac est plantée, on doit transformer l’essai. Mais l’avenir passe par une expérience client nouvelle. Digitaliser le vrac est peut-être une piste intéressante."

Hélène Person, responsable innovation et marques de Biocoop : 

"La quote-part du vrac chez Biocoop est de 12% du chiffre d’affaires d’un magasin. En moyenne, nous vendons le vrac 20% moins cher que les mêmes produits emballés."

Didier Onraita, président et co-fondateur de la chaîne vrac day by day, à propos du concept de magasin avec rayons trad Le Grand marché vrac day by day (300 m²) : 

"Nous voulons aller chercher le consommateur péri-urbain qui fait ses courses dans un seul endroit. Ce modèle Le Grand marché vrac day by day fonctionne bien. Le magasin de Rennes réalise aujourd’hui 30.000 € de chiffre d’affaires hebdomadaire. Il faudrait 35.000-38.000 € à la fin de l’année, il le fera."

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois