Franprix veut doubler la quote-part du bio d’ici 3 ans

L’enseigne de proximité se montre très ambitieuse sur le bio en visant 20 % du chiffre d’affaires en 2024 contre 9 % aujourd’hui. Pour atteindre cet objectif, Franprix compte notamment sur le développement de sa gamme MDD et sa mise en avant. Exemple en images dans le dernier concept testé à Andrésy dans les Yvelines.

Franprix_bio

  • 25% de l’assortiment MDD de Franprix est estampillé du logo AB. Soit près de 300 références. Certaines familles comme les fruits secs ont basculé dans la catégorie des produits.

  • L’offre vrac bio est désormais présente dans 209 magasins. L’assortiment peut varier d’un à quatre éléments selon le profil du point de vente.

  • Franprix propose une gamme de baguettes bio. L’enseigne communique d’ailleurs sur le partenariat qui l’a noué avec Jean-Christophe Chassaigne agriculteur-meunier dans le Lot-et-Garonne.

  • L’assortiment bio dénombre 45 fruits et légumes. Franprix présente la plupart des références dans des emballages sans plastique. 

Franprix est ambitieux sur le bio ! Dans le cadre de sa nouvelle phase de développement et l’ouverture programmée de 150 magasins d’ici deux ans, la chaîne de proximité entend significativement accroître le poids du bio dans son chiffre d’affaires. Objectif : atteindre le ratio de 20 % en 2024, soit plus du double qu’aujourd’hui. L’an dernier, la quote-part du bio chez Franprix s’élevait à 9 %, score supérieur de quatre points à la moyenne des enseignes de la grande distribution. Les ventes des produits alimentaires estampillés AB ont bondi de +23% en 2020.

« La croissance du bio est bien évidemment portée par le marché, explique Cécile Guillou, directrice générale de Franprix. Mais nous poussons aussi très fort de notre côté car nous pensons que la proximité a un rôle très important à jouer dans son développement. Au niveau de notre gamme MDD par exemple, 25 % de l’assortiment est aujourd’hui bio. » Cela représente près de 300 références. « Notre parti-pris est de développer des corners bio et diététiques, souligne Cécile Guillou. Nous essayons aussi de proposer à nos clients de doublonner l’offre conventionnelle et bio. » 

Le déploiement du bio ne se limite pas seulement aux rayons PGC, comme en témoigne l’initiative d’Eric Demange, le franchisé du Franprix d’Andrésy rénové au dernier concept de l’enseigne en décembre dernier. Dès l’entrée du magasin, dans la zone frais, le point chaud propose une offre de pains et de viennoiseries 100 % bio. Les fruits et légumes, qui comptent 45 références au total, sont désormais emballées, pour la grande majorité, sans plastique. 

Le bio se développe aussi à travers l’offre vrac présent dans 209 magasins. Franprix a installé dans ses points de vente un rayon équipé de trémies en cartons à usage unique. « Nous déployons une offre bio qui peut varier d’un à quatre éléments en fonction du profil des magasins, précise François Alarcon, directeur stratégie et innovation chez Franprix. En parallèle, une poignée de Franprix teste également un assortiment vrac de marques nationales (Panzani, Uncle Ben’s, etc.) en conventionnel.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois