C’est qui le patron relance ses «ingrédients solidaires»

12 février 2021 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Photo : C'est qui le patron ?!

Nouvelle initiative du côté de C’est qui le patron ?!, la marque des consommateurs solidaire des producteurs. Le collectif a décidé de mettre à disposition de tous les fabricants de produits alimentaires qui en feront la demande (la liste sera publiée chaque mois) l’ensemble de ses cahiers des charges.

L’objectif : après les produits (beurre, lait, steaks hachés, etc.), créer des ingrédients CQLP. «Concrètement, cela va permettre de trouver bientôt en rayon par exemple des gâteaux faits avec des œufs qui rémunèrent au juste prix les producteurs, idem pour le lait, la farine, le beurre, etc., argumente CQLP sur son site internet. Cette décision a pour but de permettre le soutien à plus grande échelle d’un maximum de familles de producteurs partout en France.»

Bénéfices reversés aux producteurs en difficultés

Un cas d’école existe déjà en rayon chez Monoprix : le lait MDD. «100% de la gamme de lait UHT à marque Monoprix (en brique, en bouteille, entier, demi- écrémé…) est aujourd’hui produite selon le cahier des charges « C’est qui le patron ?! » (…), signale le collectif. Monoprix est la première enseigne de grande distribution à avoir fait ce choix fort et courageux qui permet d’aider des centaines de familles payées désormais au juste prix.»

Le logo CQLP figure sur les packagings des laits MDD Monoprix et la totalité des bénéfices générés en 2021 sera reversée aux producteurs en difficultés.

Photo : Carrefour.

Le projet n’est pas vraiment nouveau mais relancé. CQLP l’avait initié avec quelques MDD en 2017 (Carrefour, Monoprix). Des yaourts (en photo) et du fromage blanc Carrefour frappés du logo CQLP avaient fait leur apparition. Un première tentative sans suite à l’époque. L’un des problèmes posés étant la confrontation directe de produits comparables, porteurs de la même promesse de rémunération solidaire, mais vendus à des prix très différents.

 

Les magasins jouant le jeu seront mis en avant

A terme donc, le logo CQLP pourrait apparaître comme une caution solidaire sur des emballages MDD mais aussi sur des produits de marques, pour des «ingrédients significatifs» du produit. Il pourra s’agir de produits bruts ou transformés.

CQLP promet transparence et contrôles sur la bonne utilisation de ses cahiers des charges. «Tous les magasins jouant le jeu seront mis en avant sur une carte interactive ainsi que tous les restaurants, boulangeries, entreprises, collectivités etc. qui proposent ces produits ou utilisent ces ingrédients», ajoute le collectif.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois