69 hypermarchés Géant Casino sans personnel le 1er mai dernier

5 mai 2021 - Benoît MERLAUD

Casino a expérimenté, samedi 1er mai, l’ouverture de près de 300 hypers et supermarchés sans personnel. Ce mode "autonome", qui implique le recours au self-scanning ou aux caisses automatiques, a provoqué des files d’attente interminables et des abandons de chariots dans certains magasins. 

Ouvrir des magasins sans personnel durant les jours fériés, le groupe Casino l’avait déjà fait. Mais tenter l’expérience un samedi, c’était une première. 69 hypermarchés et 222 supermarchés ont accueilli leurs clients le samedi 1er mai 2021, en mode "autonome". Avec plus ou moins de réussite. 

Dans ce mode de fonctionnement, les équipes du magasin restent en congé, seuls les employés de la société de sécurité sont présents. Les stands trad et les caisses classiques sont fermés, les clients doivent se débrouiller avec le self-scanning ou les caisses automatiques en libre-service. Un service d’assistance téléphonique est proposé, afin d’assurer une aide minimum à ceux qui seraient perdus. 

Mais dans certains magasins, samedi dernier, le système s’est révélé incapable d’absorber correctement l’affluence du jour le plus important de la semaine. 

Dans les hypermarchés Géant Casino de Villefranche-sur-Saône (69) et de Fréjus (83), en raison de pannes de douchettes de self-scanning et faute de recours suffisant à l’application CasinoMax sur smartphone, les clients se sont retrouvés en masse devant les caisses automatiques. 

Aux heures de pointe, des files interminables se sont formées, poussant de nombreux clients à renoncer à leurs achats. À Fréjus, rapporte Var Matin, le personnel du magasin a eu la mauvaise surprise de découvrir, le dimanche matin, 168 chariots abandonnés dans les allées. Une scène similaire s’est déroulée à Villefranche-sur-Saône, selon Le Progrès.

Contacté par Linéaires, Casino confirme ces dysfonctionnements mais souligne par exemple qu’à Fréjus, les 168 abandons de panier sont à mettre au regard des 2300 passages en caisse effectués correctement ce jour-là. Le volume de produits frais jetés à la poubelle à Fréjus se limite au final à l'équivalent d'un très gros Caddie.

Plus de 500 magasins du groupe, aujourd’hui, sont capables de basculer en mode autonome. Cette solution a été imaginée pour rester ouvert sur des créneaux de dépannage, la nuit ou le dimanche après-midi. Le couvre-feu, évidemment, a restreint de façon significative le recours à cette pratique. 

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois