Lidl et Casino ne devraient vendre que des pommes françaises

5 octobre 2022 - Beatrice Méhats Démazure

« Aucune pomme d’import n’est planifiée pour 2023 ! » a assuré Vincent Othenin, responsable adjoint achats fruits et légumes chez Lidl à l’occasion du lancement de la campagne organisé par l’Association pommes poires. « Aujourd’hui, on travaille sur un calendrier variétal permettant de destocker les pommes au bon moment, précise-t-il. On arrivera à faire la boucle sur les pommes bicolores. C’est déjà le cas en golden ! »

Une telle promesse est naturellement plus facile à tenir pour les assortiments peu larges de hard discount. Mais d'autres enseignes ont pourtant une bonne longueur d’avance sur la question : « Chez Casino, le parti pris est de ne pas faire de pommes d’importations, confirme Xavier Calvarin, acheteur national pommes poires. On y est déjà : il n’y a pas une seule Pink Lady étrangère dans les linéaires depuis cette campagne. »

Il est cependant, dans les conditions actuelles, quasi impossible pour les hypers d’échapper à la contre-saison sur la catégorie. Mais les efforts pour apporter au consommateur une offre essentiellement hexagonale sont constants et portent déjà leurs fruits : « Le seul import que l’on a fait sur la pomme, c’est Pink Lady, du Chili ou d'Argentine », précise en effet Laurent Verdier, acheteur national pommes poires chez  Auchan.

Pink Lady va faire durer la saison française

Le sujet est donc naturellement pris très au sérieux, par les enseignes comme les producteurs. « De notre côté, cela fait quelques années que nous travaillons sur la capacité de nos stations à proposer plus longtemps des pommes françaises », témoigne Thierry Mellenotte, directeur de Pink Lady Europe. En année « normale », la variété n°3 du rayon peut rester en origine France jusqu’à fin mai. Voire, pour certains, jusqu’à la mi-juin. « On va d’ores et déjà organiser des programmes de vente test jusqu’à fin juillet 2023 pour certaines enseignes, appuie Thierry Mellenotte. Cela s’anticipe bien avant la récolte et nécessite une parfaite sélection des lots et maîtrise de la conservation, ne serait-ce que pour assurer les mêmes qualités organoleptiques. »

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois