Le CA des chocolats de Pâques a chuté de 11%

5 mai 2022 - Patricia Bachelier

Le chiffre d’affaires des chocolats de Pâques a plongé de 11% par rapport à 2021. La saison avait bien démarré avant de s’effondrer suite au rappel de certains produits Kinder. Au final, les ventes de Ferrero ont dévissé de 39%. Gros coup dur pour le leader.

Les chocolats de Pâques ont essuyé une nouvelle tempête. Après un cru 2020 à – 26 %, une saison 2021 à + 48 %, les ventes ont chuté de - 11% cette année pour un chiffre d’affaires de 283 M€ réalisés en six semaines (en grande distribution, hors circuit discount).

Si le premier confinement a plombé l’ambiance il y a deux ans, la campagne 2022 s’est arrêtée net avec le rappel des produits Kinder à deux semaines du week-end pascal. Archi-leader du marché (43 % du CA sur la saison 2021), Ferrero a dévissé de 48% sur sa marque enfant, qui pèse près de trois quarts de ses ventes.

Toutes les références de son portefeuille n’étaient pas concernées, notamment les œufs Kinder Surprise Maxi, ses deux-best-sellers saisonniers. Mais la marque a payé cher la suspicion de salmonelle dans son usine belge d’Arlon et sa forte médiatisation.

- 35 M€ perdus par le marché

« La saison s’annonçait excellente. Le marché était à +15% avant les déboires de Ferrero », précise un distributeur. Au final, le fabricant italien a perdu 54 M€ (- 39%), dont 48 M€ sur Kinder. Dur pour celui qui a largement contribué a l'explosion des ventes chocolats de Pâques en dix ans. Preuve de la fidélité des clients à Kinder, le manque à gagner à l’échelle du marché est de – 35 M€ par rapport à 2021.

Numéro deux de la saison, Lindt est quasiment le seul à avoir bénéficié d’un report. Il a engrangé 14 M€ additionnels avec une croissance de +30%, les gains des autres concurrents étant inférieurs à 1 M€. Sur la saison 2022, Lindt s’arroge 20,9% des ventes, derrière Ferrero (29,6%) et devant Cémoi (12,3%). Dans le top 5 figurent aussi Mondelez (8,7%) et la MDD (4,9%).

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois