L’usine de Ferrero à Arlon autorisée à reprendre la production

20 juin 2022 - Thibaut Le Moal

Fermée depuis début avril, l’usine Kinder située en Belgique a reçu l’autorisation de l’AFSCA (l’autorité de sécurité alimentaire) pour redémarrer ses lignes de production.

À l’arrêt depuis début avril suite à la détection de salmonelles, l’usine Ferrero d’Arlon a reçu le feu vert de l’AFSCA pour redémarrer ses lignes de production. Cette autorisation fait suite à un nettoyage en profondeur du site.

Selon le groupe italien, plus de 1 800 tests qualités ont été effectués et 10 000 pièces ont été démontées et nettoyées. D’importants investissements ont également eu lieu avec notamment l’installation de 300 mètres de nouveaux tuyaux.

LIRE AUSSI. Ferrero se confie à Linéaires : le point sur la crise Kinder et la stratégie de relance de la marque

 « Nous sommes vraiment désolés de ce qui s'est passé et nous tenons à nous excuser une fois de plus auprès de toutes les personnes touchées. Nous n'avons jamais connu une telle situation au cours de nos 75 ans d'histoire. Nous avons tiré les leçons de cet événement malheureux et nous mettrons tout en œuvre pour que cela ne se reproduise pas », explique Lapo Civiletti, le directeur général du groupe Ferrero.

Entamé le 17 juin, le processus de réouverture prendra quelques semaines. Celle-ci devrait permettre à Ferrero d’être au rendez-vous pour la livraison des Schoko-bons à la rentrée, puis celle des chocolats de Noël.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois