Michel-Edouard Leclerc annonce un CA 2020 en repli de -0,8%

24 mars 2021 - Yves DENJEAN

Invité sur France Inter pour parler de son dernier livre, Michel-Edouard Leclerc a révélé du bout des lèvres l’évolution du CA 2020 en très légère baisse de -0,8%. Selon le président du groupement, l'enseigne a été pénalisée par la chute des activités non-alimentaires. 

À l’occasion de la sortie de son livre « Les essentiels de la République » (Éditions de l’Observatoire), Michel-Edouard Leclerc était ce matin l’invité de Léa Salamé sur France Inter. Il a révélé du bout des lèvres l’évolution du CA du groupement d’indépendants en très légère baisse de -0,8%. « Nous avons réalisé en 2020 un chiffre d’affaires « flat » par rapport à 2019, a précisé Michel-Edouard Leclerc. Les grands hypers situés en périphérie ont été pénalisés, nous avons perdu un demi-milliard de CA dans le voyage […]»  Interrogé par la journaliste, le distributeur ne donnera toutefois pas plus de chiffres sur son exercice 2020.

Cette évolution doit prendre en compte l’effet très négatif du carburant sur les performances des enseignes. À titre de comparaison, Intermarché et U affichent une croissance avec essence de +1,4% et +1,5%. La baisse d’activité des concepts non-al de Leclerc (Auto, Espace Culturel, Optique, etc.) a également dû jouer en négatif. Sachant que Leclerc a vu sa part de marché en PGC-FLS gagner +0,4pt en 2020 d’après Kantar grâce notamment à un bond de +0,9pt du drive. La forte croissance du e-commerce a largement compensé la chute des magasins (-0,5pt).

À ce jour, Leclerc reste le seul distributeur français à ne pas avoir officiellement communiqué ses résultats 2020.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois