Les distributeurs solidaires des petits commerçants pour contrer Amazon

5 novembre 2020 - Jacques Bertin

Par solidarité vis-à-vis des commerces indépendants contraints de baisser le rideau, libraires en tête, Auchan et Intermarché entre autres leur facilitent l’accès à leurs plateformes et à leurs points de retrait. Carrefour ouvre même gratuitement sa marketplace aux petits commerçants y compris dans l’univers alimentaire.

Pas question de laisser les mains libres à Amazon. Le message diffusé par Intermarché depuis le début de semaine est on ne peut plus explicite : «Désolé Amazon. A partir de lundi, tous ceux qui, comme nous, souhaitent soutenir le commerce de proximité pourront à nouveau acheter leurs livres auprès de leur libraire». Concrètement, les Mousquetaires ont décidé d’ouvrir un espace «Drive Solidaire» sur leur site e-commerce et de permettre aux librairies indépendantes d’y référencer gratuitement leurs ouvrages durant les six prochains mois.

Dans un monde du commerce largement chamboulé par les mesures gouvernementales, la démarche d’Intermarché est loin d’être isolée. Auchan a ainsi annoncé mettre à disposition des commerçants touchés par la fermeture de leur point de vente ses plateformes physiques et ses points de retrait, sans coûts supplémentaires. Jusqu’ici réservés aux seules commandes passées sur Auchan.fr, les comptoirs de retrait de colis implantés dans les Auchan sont désormais ouverts à tous les commerçants clients de Mondial Relay (librairies Furet du Nord, magasins de jouets MaxiToys, boutiques textile H&M, etc.).

La démarche de Carrefour va encore plus loin puisqu’elle cible également les commerçants alimentaires. Le distributeur met en avant le fait de leur ouvrir gratuitement sa marketplace et de leur offrir «une solution de digitalisation accélérée avec le soutien de son partenaire Mirakl». Les commerces concernés sont ceux vendant des produits alimentaires, d'hygiène-soin-beauté, d'animalerie et de puériculture.

Ces démarches de solidarité ne sont évidemment pas innocentes. Elles constituent aussi pour les distributeurs une opportunité d’étoffer leur offre. A l’image de Carrefour dont la marketplace a été lancée en juin 2020 ou du groupe Casino dont le site Cdiscount propose aux petits commerçants qui ont dû baisser le rideau un dispositif dédié incluant notamment la gratuité totale de l’abonnement et des commissions sur les commandes à retirer en magasin.

Mais ces démarches sont surtout une réponse à Amazon, dont la campagne de communication pré-Black Friday, au moment même où tous les commerces considérés comme «non-essentiels» devaient fermer, avait beaucoup choqué. Fort d’un chiffre d'affaire en France de 5,7 milliards d’euros en 2019 (contre 4,5 milliards d’euros en 2018), Amazon apparaît en effet comme l’un des grands gagnants du confinement. Ce dont se défend son directeur général France, Frédéric Duval, tout en appelant également ce matin sur RTL tous les petits commerçants à le rejoindre.

Ateliers du Frais 2022

LES ATELIERS DU FRAIS 2022

Le rendez-vous annuel de la rédaction de Linéaires destiné aux acteurs de la zone marché.

Une matinée clé pour réunir fournisseurs, distributeurs et spécialistes autour des rayons et des filières.

Accéder au site de l’événement :