Leclerc arrête le polystyrène à la marée

6 octobre 2021 - Jade Bidaux

Plus de 500 centres Leclerc ont adopté les caisses recyclables et réutilisables pour leur livraison de produits de la mer, ce qui diminue la pollution liée à l’utilisation de polystyrène.

poissonnerie Leclerc

Depuis fin août, la Scapmarée, coopérative d’achat des produits de la mer de Leclerc, utilise 35.000 caisses recyclables (composées de polyéthylène haute densité) dans plus de 500 de ses magasins. Elles peuvent servir 400 fois et ont pour intérêt d’économiser 250 tonnes de plastique, notamment le polystyrène, souvent rencontré aux produits de la mer mais n’ayant pas de filière de recyclage. Cette initiative découle du challenge emballages écoresponsables organisé par la Scapmarée en 2020 et mené avec TEPSA, le fabriquant des caisses, ainsi que IFCO, en charge de la logistique.

D’ici la fin de l’année, l’enseigne souhaite que 100% de ses fournisseurs français se servent de ces contenants. Pour les opérateurs internationaux, l’enseigne se laisse jusqu’à fin 2022.

En juin dernier, le pôle mer d’Agromousquetaires a lui aussi annoncé avoir recours à des caisses isothermes, réutilisables et recyclables également. Pour autant Leclerc et Intermarché n’ont pas complètement renoncé au polystyrène puisque leurs barquettes à la marée en sont toujours composées. Pour le moment, seuls Casino et Auchan l’ont supprimé de leurs emballages au libre-service. 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois