Ce qui qu’il faut retenir du plan "Carrefour 2026"

8 novembre 2022 - Yves DENJEAN

Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour, a présenté ce mardi 8 novembre son nouveau plan stratégique pour les trois prochaines années. Linéaires vous détaille les principales annonces en dix points.

Alexandre Bompard, PDG du groupe, a la présentation du plan stratégique Carrefour 2026 le _08 novembre 2022. (Photo : Carrefour)

Le groupe Carrefour entame un nouveau cycle. Son PDG, Alexandre Bompard, a présenté ce mardi 8 novembre au siège à Massy (91) la nouvelle feuille de route pour les trois prochaines années. Linéaires revient sur les principales annonces en dix points.

1 - Le concept Atacadão arrive en France

C’est sûrement l’une des plus grosses annonces de la matinée. Alexandre Bompard a indiqué le lancement en France de l’enseigne brésilienne Atacadão, positionnée sur le B2B et le B2C. "Ce format discount est un formidable outil de conquête pour notre groupe, a souligné le patron de Carrefour. C’est une proposition anti-crise pour nos clients qui est très complémentaire de nos hypermarchés." Le premier magasin devrait être inauguré à l’automne 2023. Au Brésil, cette chaine connaît une grande expansion avec l’ouverture de 20 à 30 unités par an ; son parc devrait atteindre 470 points de vente en 2026.

2 - Les hypers appliquent la méthode Maxi

Carrefour ne va pas déployer un énième concept d’hypermarché, mais une nouvelle méthode baptisée Maxi. "Elle s’inspire de ce que nous faisons en Amérique latine, explique Alexandre Bompard. Cette gestion est plus productive avec des achats massifiés, une mise en rayon plus simple avec plus de palettes, des articles en prêt-à-vendre. C’est un hypermarché qui va à l’essentiel." La méthode Maxi a notamment été testée en région parisienne dans les magasins de Saint-Denis ou de Drancy (93).

3 - Des assortiments fortement rationalisés

Cette volonté d’aller à l’essentiel passe aussi par une rationalisation assez significative des assortiments. "Nous allons supprimer 40% de nos références permanentes dans le non-al et 20% dans l’alimentaire, annonce Alexandre Bompard. Et cela concerne tous nos formats de magasins." Carrefour souhaite ainsi accroître la lisibilité des rayons et donner plus de visibilité à la marque de distributeur.

4 - Objectif : 40% du CA pour la MDD

Carrefour entend appuyer sur sa marque distributeur. "Elle est passée en quatre ans de 25% à 33% de notre chiffre d’affaires alimentaire, commente le PDG de Carrefour. D'ici 2026, nous visons les 40%." Le tout accompagné d’un travail d’amélioration des recettes avec moins de sucre, moins de sel et le retrait de substances controversées.

5 - Test de l’enseigne de proximité Potager City

Le distributeur va tester en 2023 une nouvelle enseigne de proximité : Potager City. "ll s’agit d’un petit format au profil d’ultra spécialiste, 100 mètres carrés présentant une offre de produits frais avec au cœur les fruits et légumes, indique Alexandre Bompard. Le sourcing sera un peu différent avec des prix de généraliste." Déployée en franchise, cette chaîne enrichira le parc de la proximité de Carrefour. Circuit qui devrait poursuivre son développement avec 2.400 ouvertures d’ici 2026 à l’échelle du groupe.

6 - Atteindre le ratio de 30%de clients omnicanaux

Carrefour a confirmé son objectif d’atteindre d’ici 2026 le seuil des 30% de clients omnicanaux, contre 11% en 2021. "Un client qui devient omnicanal augmente ses dépenses de 22% dès la première année, et de 27% sur deux ans", a expliqué Alexandre Bompard.

7 - Vers une nouvelle organisation à l’échelle européenne

Carrefour entend simplifier son organisation, en travaillant à l’échelle européenne. L’idée est de créer des pôles de compétitivité et d’expertises en mutualisant de nombreuses fonctions (data, immobilier, etc.). "Nous allons créer Eureca, une centrale d’achat alimentaire européenne destinée aux grands fournisseurs internationaux qui sera basée à Madrid, a décrit le PDG de Carrefour. Cette organisation se traduira par des réductions d’effectifs significatives au niveau de nos sièges, chaque pays contribuera." Ce volet entre dans le cadre d’un nouveau plan d’économies qui s'élève à 4 milliards d’euros sur la période 2023-2026.

8 - 80% des catalogues digitalisés en France

Parmi les mesures qui entrent dans la lutte contre le réchauffement climatique, Carrefour indique que 80% des catalogues en France seront uniquement accessibles en digital en 2024. Il investira aussi près de 800M€ sur la période pour réduire la consommation d’énergie en magasins. L’objectif est quantifié à une baisse de 20% à horizon 2026.

9 - Installation de 4,5 millions de mètres carrés de panneaux solaires

Le distributeur annonce sa volonté d’installer 4,5 millions de mètres carrés de panneaux solaires sur des ombrières implantées sur les parkings de ses magasins en France, en Espagne et au Brésil. Il compte ainsi produire 1 terawatt-heure en 2027. Soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 450.000 habitants sur un an.

10 - Création d’une joint-venture avec Publicis

Le distributeur s’associe avec Publicis pour créer une joint-venture spécialisée dans le retail media. Avec ce partenaire, Carrefour souhaite prendre le leadership en s’étendant sur le marché au niveau européen ainsi qu’au Brésil et en Argentine. Avec des objectifs ambitieux : 200 M€ de résultat opérationnel courant additionnel à horizon 2022.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois