Premier pas vers un comité d’entreprise chez Prosol (Grand Frais)

10 janvier 2023 - Benoît MERLAUD

Premier pas vers un comité d’entreprise chez Prosol (Grand Frais)

Le tribunal judiciaire de Lyon ordonne à Prosol d’organiser des élections professionnelles pour un ensemble de trois magasins Grand Frais du Rhône. Un coup de canif dans le modèle de l’enseigne. 

Prosol gère les rayons fruits et légumes, crémerie, marée du réseau Grand Frais. Chaque point de vente étant lui-même un groupement d’entreprises, avec des partenaires comme Despi à la boucherie ou Euro Ethnic Foods pour l’épicerie et les liquides. 

Cette organisation atypique fait que dans chaque magasin, les salariés travaillent en réalité dans une toute petite équipe. Et quand l’effectif compte moins de 11 personnes, ce qui est le cas le plus fréquent, il n’y a aucune obligation d’élire des représentants.

Le 9 janvier, le tribunal judiciaire de Lyon a donné raison au syndicat Sud, qui avait porté l’affaire en justice au nom de trois points de vente du Rhône (Bron, Pierre-Bénite et Rillieux-la-Pape). Les juges ont estimé que les activités de Prosol dans ces trois magasins constituaient bien une seule "unité économique et sociale". 

L’entreprise se voit donc dans l’obligation d’organiser des élections professionnelles dans ces points de vente rhodaniens afin de monter un CSE (comité social et économique). Le syndicat espère maintenant que cette décision en appellera d’autres, allant jusqu’à la création d’un CSE à l’échelle nationale chez Prosol. 

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois