Polyvalence et plan de départs chez Cora

28 janvier 2020 - Benoît MERLAUD

Un bon millier de salariés des hypermarchés Cora profite d'un nouvel accord sur la polyvalence pour négocier un plan de départs. Un cocktail qui rappelle la stratégie déjà mise en place par Carrefour pour redresser les comptes de ses hypers.

Polyvalence et plan de départs chez Cora

La polyvalence, planche de salut des grands hypermarchés ? Après Carrefour, Cora a négocié un pacte social pour faire évoluer les missions de plus de 7000 salariés dans ses magasins, en y introduisant davantage de souplesse. 

1077 employés, précisément, refusent de signer l'avenant proposé à leur contrat de travail. La direction de l'enseigne essaiera de trouver quelques reclassements mais, surtout, se prépare à mettre en place un plan de départs : de nombreux salariés préfèreraient en effet partir.

L'accord de polyvalence ne prévoyait à l'origine aucune suppression de postes en magasin. Il n'est pas certain, néanmoins, que le distributeur remplace la totalité de ces départs.

Face aux difficultés de ses hypermarchés français, Carrefour a déjà, de son côté, cumulé suppressions de postes et polyvalence accrue du personnel.

Sous le nom de code EOS (pour "excellence opérationnelle simplifiée"), Carrefour a réorganisé les effectifs en hypers autour de quatre pôles : zone marché, PGC/non-al, services/relation clients, fonctions support. La polyvalence à l'intérieur de chaque pôle devant permettre de gagner en efficacité et productivité. 
 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois