Nouveau concept Carrefour Market : «Nous sommes très satisfaits des résultats»

25 mars 2021 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Directrice concept et expérience client de Carrefour Market, Christelle Mahiette était le grand témoin des Ateliers du frais, la web-conférence de Linéaires qui s’est tenue ce jeudi 25 mars. En exclusivité, elle a répondu à nos questions sur les premiers résultats et le déploiement de #tous en cuisine, le dernier concept de l’enseigne.

Directrice concept et expérience client de Carrefour Market, Christelle Mahiette (à droite sur la photo) répond aux questions de Benoît Merlaud, rédacteur-en-chef de Linéaires lors des Ateliers du frais..

Directrice concept et expérience client de Carrefour Market, Christelle Mahiette (à droite sur la photo) répond aux questions de Benoît Merlaud, rédacteur-en-chef de Linéaires lors des Ateliers du frais.

Dévoilé sur 2.700 m² à Montreuil (93) en septembre dernier (retrouvez ici notre reportage photos), le nouveau concept Carrefour Market a été déployé plus largement au nouveau magasin de Nice-Le Ray (06).

#tous en cuisine vise à réinventer le parcours client en misant sur la propension des Français à cuisiner davantage et à rechercher davantage de produits de qualité et de fait maison.

Il repose sur quatre piliers : le rayon fruits et légumes sous une «serre» climatisée, une offre bio dopée, un rayon boulangerie «La fournée» associé à une offre circuit court pour une consommation à toute heure de la journée. Quatrième totem du concept : «La cuisine», une starisation à l’entrée du magasin du stand coupe et LS rôtisserie-traiteur-pizzas. Verbatim.

-    Sur le positionnement du nouveau concept :

-    «Il faut absolument répondre à tous les enjeux et attentes clients qui sont nombreux. Il y a un socle minimum que l’on doit tous à nos clients et en même temps on doit émerger sur un segment : 50% des Français aujourd’hui attendent des enseignes des idées repas. Donc c’est ce fil que nous avons voulu tirer avec notre concept #tous en cuisine, sans omettre le bio, le circuit court accessible à tous.»

-    «Les clients ne veulent plus seulement entendre des discours sur la préservation de l’environnement mais ils veulent agir. Du coup, nous leur proposons dans le parcours client, qui a été revisité, le «défi zéro plastique» et le «défi anti gaspi» qui ponctuent chaque endroit du magasin.»

-    Sur les résultats :

«L’analyse des chiffres montre que malgré la crise sanitaire Montreuil est au rendez-vous du modèle économique que nous nous étions fixés, c’est une très bonne nouvelle. On progresse à +10% sur ce magasin depuis sa rénovation, dont 5 points sont dus aux aspérités du nouveau concept. Nous sommes très satisfaits des résultats. Les verbatim clients lors de nos tables rondes sont très encourageants.»

-    Sur le déploiement :

-    «Nous mettons à la disposition de nos partenaires (les franchisés, NDLR) toutes les études clients pour qu’ils puissent activer les briques du concept qui correspondent le plus à leurs aspérités clients et aux spécificités locales de leurs magasins. Mais nous souhaitons déployer les quatre piliers du concept #tous en cuisine le plus rapidement possible dans tous les magasins

-    «Cette année, sur nos magasins intégrés nous allons déployer #tous en cuisine dans une quarantaine de magasins dont quinze sont déjà sortis en version très light. Sur ces magasins, on crante a minima le primeur et La fournée. Derrière, nous avons avec nos partenaires des études de remodeling sur une dizaine de magasins cette année.»

-    Sur La Cuisine :

-    «On est partis de notre offre restauration qui existait déjà au rayon charcuterie traditionnelle dans nos magasins mais qui n’était pas assez théâtralisée et que nous avons étoffée : rôtissoire, poêlons, quiches, pizzas cuites en 2 minutes à la demande, sandwichs, etc. Avec une nouveauté aussi : l’ajout de pasta box, une offre qui rencontre un grand succès.»

-    «Il y a clairement la volonté de monter en charge sur le nombre de marchandises proposées, en fabrications sur place, en produits industriels et nous explorons aussi dans d’autres magasins des partenariats avec des start-ups comme Dejbox avec qui on travaille d’autres solutions. L’objectif est de coller aux aspérités snacking de chaque magasin. Du coup, La Cuisine est proposée en « briques », selon trois versions selon les aspérités du magasin : light, full ou medium.»

-    Sur la « Serre » fruits et légumes :

-    «Là aussi, on travaille le concept Primeur en trois versions. A Montreuil, il y a la version « full » avec de la climatisation, des plaques réfrigérées et une serre moins transparente que celle de Nice-Le Ray où il n’y a que de la climatisation, pas de plaques réfrigérées. L’objectif, dès l’entrée du magasin, est d’apporter de la qualité et de la fraîcheur.»

-    «Le bio est une aspérité de l’enseigne que nous avons d’abord commencé à développer sur l’épicerie et le frais LS depuis 5 ans, dans le shop in shop bio. Nous voulons le déployer aussi sur les fruits et légumes. Aujourd’hui 156 magasins proposent du bio vrac en fruits et légumes. C’est vraiment un marqueur fort.»

-    Sur le circuit court à l’entrée :

«Il ne sera pas déployé partout de la même façon qu’à Montreuil. La version vue à Montreuil avec les solutions petit-déjeuner à l’entrée du magasin ne sera disponible que dans nos magasins dont le profil clients s’y prête. Nous nous basons en cela sur nos études de flux clients et les performances de nos magasins.»

Photos : Linéaires.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois