Lidl reconduit sa tripartite bœuf dans l’Est

25 juin 2021 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Photo : Linéaires.

Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl France, enchaîne les signatures de contrats tripartites sur le terrain.

Le 23 juin, il était dans une exploitation de Marange-Zondrange en Moselle afin de reconduire pour la cinquième année consécutive un partenariat avec les 300 éleveurs de l’Apal (Association de production animale de l’Est) et l’industriel Elivia.

La tripartite porte sur des bovins origine France de race limousine. Le distributeur s’engage sur un volume d’environ 45 bêtes par semaine. Comme à l’accoutumée, Lidl promet aussi «une rémunération plus juste» pour les éleveurs.

8 tripartites en bœuf et porc

L’accord permet d’approvisionner 150 Lidl du Grand Est avec une viande de la région. La gamme compte sept références : trois steaks hachés et quatre viandes piécées.

Le 6 juillet, Michel Biero sera à Yvetot en Normandie pour la reconduction d’une autre tripartite en bœuf avec l’association d’éleveurs Natup et Bigard. Elle concerne la race normande pour les Lidl des régions Ile-de-France et Normandie.

Au total, l’enseigne compte huit tripartites en viandes de boucherie, cinq en bœuf et trois en porc.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois