Les pâtes subissent la flambée du blé dur

18 août 2021 - Patricia Bachelier

Les conséquences du dérèglement climatique visibles dans nos assiettes. L’industrie des pâtes alimentaires tire la sonnette d’alarme face aux mauvaises récoltes de blé dur réalisées au Canada et en Europe. Premier pays producteur mondial, le Canada a subi une sécheresse exceptionnelle qui augure d’une baisse de 32 % des volumes par rapport à la moyenne des cinq années précédentes. A l’inverse, en Europe, et notamment en France, c’est la pluie qui a plombé les récoltes. Le volume est inférieur de 25 % aux besoins.

Résultat, le prix mondial des blés durs a grimpé de plus de 30 % en quelques semaines et la hausse pourrait encore s’accélérer. Le syndicat des fabricants de pâtes alerte sur des ruptures possibles sur les marchés les plus bagarrés et demande aux pouvoirs publics de mettre un plan d’urgence « pour lui permettre d’assurer son approvisionnement en blé français et de répercuter, en ligne avec les EGA, l’explosion du prix du blé dur dans les prix de vente ».

Les fabricants Panzani, Pastacorp (Lustucru) et Alpina Savoie sont notamment concernés, mettant en œuvre du blé dur tricolore pour les gammes signées de leur marque au rayon épicerie.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois