La pénurie de carburant a durement freiné le trafic en hyper

31 octobre 2022 - Patricia Bachelier

Une croissance stoppée net. Alors que le trafic en hypermarché était, selon NielsenIQ, en franche amélioration début septembre par rapport à 2021 (+6% à +7% selon la taille des magasins sur la semaine du 12 au 17), la pénurie de carburant est venue tout gâcher.

Deux semaines après le début de la grève démarrée le 27/09, la progression a été réduite de moitié pour les hypers de moins de 7500 m² (+3% sur la semaine du 10 au 16 octobre). Celle-ci était même nulle s’agissant des grandes unités. En revanche, l’impact sur le trafic en supermarché a été très faible : +4 % mi-septembre vs 2021 et +3% un mois plus tard.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois