Carrefour : 41 passages en location-gérance en 2023

20 octobre 2022 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Le Market de Montreuil Cœur de ville (93), l'un des 25 supermarchés intégrés de Carrefour concernés par cette nouvelle vague de passage en location-gérance. Photo : Enjoy Prod.

Les syndicats chez Carrefour ont dévoilé la liste de 41 magasins intégrés susceptibles de passer en location-gérance en 2023, probablement au premier semestre. Elle leur a été présentée par la direction du groupe. Cette sixième vague depuis 2018 compte 16 hypers Carrefour et 25 supermarchés (voir la liste ci-dessous). Elle concerne 3.974 salariés.

Avec ces 41 nouveaux sites, Carrefour portera à 268 le nombre total de points de vente passés sous ce nouveau statut depuis 2018 (64 hypers et 204 supers). En 2023, le parc intégré français du distributeur ne comptera plus que 228 Carrefour Market (soit 23 % du parc) et 150 hypers (64 % du nombre de Carrefour).

"Un mouroir social»

Les syndicats sont vent debout contre ces bascules en location-gérance, jugeant les rémunérations et avantages sociaux proposés par les repreneurs moins intéressants que ceux prévus par les accords du groupe Carrefour. «Le modèle actuel repose sur la réduction du coût du travail et l’appauvrissement des salariés», dénonce la CFDT Carrefour groupe.

Le syndicat estime à 2.300€ par an la perte de pouvoir d’achat moyenne des salariés d’un magasin de l’enseigne ayant basculé en location-gérance. Un chiffre contesté par Carrefour. «Ce calcul ne correspond à aucune réalité», avait déclaré à ce sujet Jérôme Nanty, directeur exécutif ressources humaines du groupe Carrefour dans le numéro de mars 2022 de Linéaires.

Les syndicats sont vent debout contre les passages de magasins de Carrefour en location-gérance.

"Plus d'autonomie, d'efficacité"

De son côté, FO n’y va pas de main morte dans son communiqué : «la location-gérance est un mouroir social». Le syndicat réclame au contraire une relance commerciale des magasins concernés, le plus souvent déficitaires, et des effectifs suffisants, afin qu’ils puissent améliorer leurs résultats et rester intégrés.

De son côté, Carrefour présente bien sûr la location-gérance sous un jour plus favorable. En témoignent les déclarations de Jérôme Nanty dans les colonnes de Linéaires : «Nous avons maintenant un premier recul sur les hypermarchés, les salariés sur place voient comment les choses se passent et ils contribuent plutôt à dépassionner le débat. Ils apprécient de travailler avec plus de proximité managériale, plus d’autonomie, plus d’efficacité».

 

Les 41 magasins Carrefour qui passeront en location-gérance en 2023

- 16 Carrefour :

Hérouville-Saint Clair (14), Laval (53), Langueux (22), Nantes Beaulieu (44), Armentières (59), Condé-sur-l’Escaut (59), Denain (59), Saint-Pol-sur-Mer (59), Evry 2 (91), Montreuil (93), La Chapelle Saint Luc (10), Thionville (57), Reims Cernay (51), Vaulx-en-Velin (69), Tarnos (40), Toulon Mayol (83).

- 25 Carrefour Market :

Beaumont (63), Pierres (28), Quivrechain (59), Auchel Ghandi (62), Lens Maës (62), Lens Zola (62), Lislet (02), Longueil Annel (02), Vervins (02), Ham (80), Thionville (57), Yutz (57), Paris rue de Lyon (75), Paris Nationale (75), Mézières-sur-Seine (78), Rueil-Malmaison Colmar (92), Clamart (92), Montreuil Cœur de ville (93), Dinard (35), Rennes Bourg l’Evêque (35), Rennes Villejean (35), Périers Carentan (50), Etrepagny (27), Annemasse Le Perrier (74), Saint Ambroix (30).

Sources : sites CFDT/FO.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois