A La Chapelle-sur-Erdre, Hyper U crée l’événement en plein confinement

18 mars 2020 - Jacques Bertin

Le quatrième ex-Géant à basculer sous enseigne U vient d’ouvrir à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, en pleine période de confinement. Retour sur cet événement, qui s’est déroulé dans des conditions singulières, avec le nouveau patron de l’hyper, Pascal Claret.

L’associé Pascal Claret, prend la pose durant les travaux, entouré des deux cadres qui dirigeront l’Hyper U de La Chapelle-sur-Erdre, Alexandre Collot (à gauche) et Guillaume Quilhet (à droite).

L’Hyper U de La Chapelle-sur-Erdre (44) était sans doute le seul magasin de France au carré et parfaitement achalandé, mardi 17 mars au matin. Et pour cause, l’ex-Géant Casino rouvrait au public après sept semaines de travaux. L’événement était donc très attendu par les habitants du nord de Nantes, tant pour faire leurs courses que pour découvrir ce nouvel hyper de 6000 mètres carrés, entièrement rénové. Lequel revient 20 ans après dans le giron des Nouveaux Commerçants, puisqu’il arborait la bannière Hyper U jusqu’en 2000.

Résultat : « Des personnes se sont présentées dès 7h45, avant même l’ouverture programmée à 8h30, témoigne Pascal Claret, l’associé U à la tête du magasin. Les gens voulaient absolument voir le magasin, depuis le temps qu’ils l’attendaient, ils ont donc été globalement patients et courtois. »

Les clients ont formé une file disciplinée pour patienter avant de découvrir le nouvel hyper.

Pour accueillir le public, l’hyper a mis en place un dispositif pour que les conditions sanitaires soient les meilleures possible. « Nous avons adopté un principe de filtrage afin qu’il n’y ait pas trop de monde en même temps dans le magasin, précise Pascal Claret. Nous avons fait rentrer 100 personnes, puis échelonné les entrées par groupe de 50 toutes les 5 à 10 minutes. Comme les magasins de la galerie sont tous fermés en raison des consignes nationales, les entrées se font toutes par l’une des portes du centre commercial et les sorties par une autre, afin que les clients ne se croisent pas. » A l’intérieur de l’hyper, « les hôtesses de caisse sont protégées par des plexiglas, elles portent des gants qu’elles changent toutes les 15 minutes et nous avons effectué des marquages au sol pour que les clients respectent les distances entre eux. »

Rassurés par ces mesures, les visiteurs de l’Hyper U de La Chapelle-sur-Erdre ont pu découvrir un très beau magasin, riche de la quasi-totalité des derniers concepts de l’enseigne. « Nous avons gardé le personnel et les murs, mais on a changé quasiment tout le reste : le sol, les lumières, la déco, les labos froids, etc. », énumère Pascal Claret. En tout, l’associé, également à la tête du Super U de Carquefou, a investi 6 M€ dans le point de vente. Côté effectif, « nous avons repris 110 ex-salariés Géant Casino et nous créerons au moins 60 emplois, explique-t-il. Car l’objectif est de redonner vie aux métiers via les stands trad, de développer des services et de pousser les produits locaux, le vrac et le bio. »

Autant d’initiatives qui devraient rapidement amener le magasin à doubler le chiffre d’affaires réalisé auparavant sous enseigne Géant Casino. Un objectif ambitieux qui tient à cœur à l’associé. Revenir à La Chapelle-sur-Erdre est en effet « un accomplissement » pour Pascal Claret, qui habite non loin de là et qui « avait mal vécu le changement d’enseigne en 2000 ». Jeune trentenaire, il était à l’époque l’adjoint du directeur de l’hyper. Un point de vente qu’il avait alors quitté pour poursuivre sa carrière chez U. Aujourd’hui, la boucle est bouclée.

Le magasin en images :

 

Hyper U La Chapelle

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois