Sial : les 5 lancements les plus... déroutants

29 octobre 2014 - B. Merlaud

  • Sial : les 5 lancements les plus déroutants

    • Ces bonbons venus de Bulgarie contiennent de "l'huile de fleur", censée s'évaporer par les pores de la peau pour parfumer le consommateur. L'effet est garanti pendant six heures.

    • Ces saucissons autrichiens sont enrichis en taurine et en caféine, à la façon des boissons énergisantes. Le taureau sur l'emballage n'est pas rouge, mais on pense quand même très fort à Red Bull...

    • Cette eau de source aromatisée arrive de Pologne. Elle est enrichie en collagène et se pose tout bonnement en "élixir de jeunesse", promettant de ralentir le processus de vieillissement du corps...

    • En alternative au thon en boîte, voilà le blanc de poulet espagnol en conserve. L'usage est sensiblement le même (salades, sandwiches), avec en sus la promesse d'un produit sans gluten.

    • Voilà qui pourrait susciter la polémique. Ces bonbons venus de Belgique revendiquent ouvertement des parfums de cocktails alcoolisés (daiquiri, pina colada, mojito). Même s'ils ne contiennent pas d'alcool, ils peuvent être perçus comme une façon d'en faire la promotion auprès des plus jeunes.

Le Sial a fermé ses portes la semaine dernière. Après les sélections thématiques de Linéaires, retour sur les lancements les plus déroutants du salon. Au menu : bonbon "déodorant", saucisson à la taurine, eau enrichie en collagène, etc. Découverte.


Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois