Nutella lance ses muffins au rayon boulangerie

4 mars 2021 - Maria GUILLON

Le leader de la pâte à tartiner continue de se diversifier en ciblant le rayon boulangerie-pâtisserie. Le lancement de Nutella Muffin vise un objectif de 2 millions d’unités vendues d’ici à fin 2021, en trad ou sous blister au LS. Explications.

Nutella lance ses muffins au rayon boulangerie

C’était trop tentant. Le Nutella est un ingrédient de plus en plus prisé dans les pâtisseries maison : l’indétrônable leader de la pâte à tartiner lance donc ses propres muffins fourrés au rayon boulangerie. 

"Le nombre de recherches de recettes sur internet a été multiplié par 3 en dix ans, pour arriver aujourd’hui à deux millions de requêtes", calcule Christophe Deville, responsable du trade marketing chez Ferrero en France. On avait déjà vu des mises en avant de pots de pâte à tartiner au rayon boulangerie, quelques partenariats industriels (Vandemoortele, Mademoiselle Dessert) qui avaient fait apparaître la marque sur des donuts ou des galettes des Rois. Aujourd’hui, Nutella fait sa grande entrée dans l’univers "boul-pât" des GMS avec ses propres produits, commercialisés en direct.

"Fort de l’expérience de notre division Food service et de l’appétit des consommateurs pour les produits à base de Nutella, nous avons voulu monter en puissance sur le marché de la boulangerie-pâtisserie en l’appréhendant en direct, souligne Christophe Deville. Car c’est un marché spécifique, avec ses règles et ses contraintes."

La juste quantité de Nutella

Fabriqués en Italie, les muffins ont été formulés à base de yaourt et de levain. "Nous souhaitions une recette à la fois traditionnelle et moelleuse, avec un format un peu plus petit que la moyenne du marché pour proposer la juste quantité de Nutella (15 grammes) au centre", précise Christophe Deville. Les œufs sont issus de poules élevées au sol et l’huile de palme issue d’une filière durable et traçable. 

Les produits sont livrés surgelés par cartons de 48 pièces, présentés en sachets de 8 pièces. "Notre conditionnement permet de s’adresser à toutes les tailles de magasins, qui peuvent les décongeler au fur et à mesure, affirme le responsable trade marketing. Nous conseillons une décongélation de 2 heures à température ambiante, pour une conservation de 3 jours afin d’assurer la meilleure qualité gustative."

Un packaging discret

Les muffins peuvent être vendus à l’unité au rayon trad, en vente assistée, ou conditionnés par deux en blister pour le libre-service. Mais ne cherchez pas de beau packaging signé, seule une collerette est aux couleurs de la marque. "Nous souhaitions rester discret, pour respecter les codes des enseignes qui privilégient dans ce rayon le fait maison. Idem pour la PLV : nous accompagnons les enseignes et construisons le mode de communication avec elles", assure Christophe Deville.

Disponibles dès aujourd’hui dans les espaces pâtisseries d’une sélection de grandes et moyennes surfaces (Géant Casino, en cours de finalisation avec Cora ou Intermarché, dès le mois de mai chez U), ces muffins sont vendus au prix conseillé de 1,89 euro pièce et 3,75 euros la boîte de 2. 

"On se donne le temps, on y va progressivement. Notre objectif industriel est de vendre 2 millions de pièces à fin 2021, mais notre priorité est de soigner la commercialisation, de le faire bien, de construire avec les responsables des enseignes", assure Christophe Deville. Avant de décliner ces muffins et d’en faire une jolie gamme…

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

  • L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
  • Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois