Les ventes d’huiles bondissent de +29%

25 avril 2022 - Patricia Bachelier

Selon NielsenIQ, les ventes d’huiles ont bondi de +29% (en unités) en un mois, entre mi-mars et mi-avril par rapport à la période précédente. Faute de pouvoir tenir le rythme, les magasins présentent depuis quelques semaines des taux de rupture hors normes sur les bouteilles de tournesol et de colza, les premières concernées par cette ruée des achats.

La raison tient à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ces deux pays assurant plus de 80% des exportations mondiales de tournesol. La tension forte sur les approvisionnements conduit certains consommateurs à stocker de peur de manquer, comme sur les pâtes à la veille des confinements. La hausse attendue sur les étiquettes devrait alimenter ce phénomène de stockage.

Selon NielsenIQ, le prix des huiles, toutes variétés confondues, a augmenté de +2,96% en un mois, ce qui en fait la deuxième catégorie la plus inflationniste derrière les viandes surgelées. L’inflation s’élève même à +3,4% sur les huiles à marques nationales. Elle tient compte des hausses de tarifs contractualisées avant le début du conflit. L’envolée des prix ne fait que commencer.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois