Les promesses du bœuf Label rouge renforcées

14 novembre 2019 - Frédéric Carluer-Lossouarn

Photo : Interbev

La filière bovine Label rouge (Interbev, Fil Rouge) a proposé à l’INAO un renforcement des engagements du cahier des charges d’élevage du bœuf Label rouge. Cinq nouvelles promesses sont notamment mises en avant : autonomie alimentaire des élevages garantie à 80% minimum (herbe et fourrages provenant essentiellement de la ferme), alimentation du troupeau sans OGM et sans huile de palme, absence de traitement antibiotique durant les quatre derniers mois de vie des animaux, meilleure gestion de la douleur (recours à l’anesthésie et/ou à l’analgésie pour l’écornage et la castration), intégration progressive de Boviwell, un outil d’évaluation du bien-être animal en élevage.

40% du bœuf en Label rouge en 5 ans

La filière confirme au passage son objectif ambitieux de faire passer de 3% à 40% la part de la viande de bœuf en Label rouge en cinq ans. Une campagne de communication grand public se déroulera du 18 novembre au 12 décembre à la radio et dans la presse, avec pour slogan : « les viandes de bœuf Label rouge, le plaisir de manger mieux ». En écho à la campagne collective d’Interbev lancée en février 2019 : « Aimez la viande, mangez-en mieux ». Le dispositif en GMS prévoit des animations par des éleveurs, des dégustations et des kits de PLV.

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L’expertise du seul magazine spécialiste de l’alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois